NOUVELLES
04/04/2013 08:13 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Une facture de 800 000 $ pour le Sommet sur l'enseignement supérieur

Le Sommet sur l'enseignement supérieur, qui s'est tenu les 25 et 26 février, a coûté un total de 816 868 $ au gouvernement Marois.

Cette somme comprend les deux jours de sommet, les quatre rencontres thématiques préparatoires, les quatre forums citoyens organisés par l'Institut du Nouveau Monde (INM), et la tenue de l'école d'hiver de l'INM.

Il est à noter que ces coûts n'incluent pas les frais encourus pour assurer la sécurité par le Service de police de Montréal (SPVM) et la Sûreté du Québec (SQ) lors du sommet. La Presse rapportait plus tôt cette semaine que les coûts associés au sommet s'élèvent à 712 375 $ pour le SPVM.

Des manifestations et des actes de vandalisme ont d'ailleurs marqué la journée du 26 février. Une seule arrestation avait été effectuée par le SPVM.

Les chiffres, obtenus du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, représentent les dépenses comptabilisées au 6 mars 2013.

Promis en campagne électorale par le Parti québécois, le Sommet sur l'enseignement supérieur visait notamment à rassurer les étudiants qui ont été en grève l'année dernière. Il s'est soldé par la décision du gouvernement Marois d'indexer les droits de scolarité de 3 %, ce qui équivaut à une hausse d'environ 70 $ par année.

D'après des informations d'Oliver Bachand