NOUVELLES
04/04/2013 07:09 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Un suspect reconnu coupable dans l'émeute de la coupe Stanley à Vancouver

VANCOUVER - Le premier suspect à subir son procès à la suite de l'émeute de la coupe Stanley à Vancouver, en juin 2011, a été reconnu coupable en lien avec trois chefs d'accusation.

Spencer Kirkwood avait plaidé non coupable à des accusations d'avoir participé à une émeute, de méfait et de ne pas avoir respecté une ordonnance d'un tribunal. Il avait clamé être trop ivre pour se souvenir du fait qu'il avait fracassé une vitrine avec une barricade de rue — un geste capté par une caméra vidéo.

Mais Conni Bagnall, une juge de la Cour provinciale, a déterminé que les intentions de Kirkwood étaient claires et nettes et qu'il n'était pas trop ivre pour comprendre qu'il agissait mal.

Elle l'a reconnu coupable de deux accusations liées à l'émeute et d'un bris d'ordonnance de ne pas consommer d'alcool.

Kirkwood connaîtra sa peine à une date non déterminée.

Une centaine de personnes ont plaidé coupable avant de passer par l'étape du procès et ont condamné à diverses peines pour leur rôle dans l'émeute, qui a suivi la défaite des Canucks de Vancouver face aux Bruins de Boston lors du septième match de la finale de la Coupe Stanley.

(CKNW,News1130)