NOUVELLES
04/04/2013 12:49 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Un nouveau livre pour Hillary Clinton, de retour sur la scène médiatique

Plus populaire que jamais, Hillary Clinton a fait savoir jeudi qu'elle préparait un livre pour 2014 sur sa vision du monde, de quoi nourrir les spéculations sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2016 même si l'ex-secrétaire d'Etat reste évasive à ce sujet.

L'ouvrage, qui n'a pas encore de titre, sera publié en juin 2014, a annoncé l'éditeur new-yorkais Simon and Schuster.

Mme Clinton y partagera ses "décisions clés et ses expériences en tant que secrétaire d'Etat, ainsi que ses idées sur comment les Etats-Unis peuvent relever les défis d'un monde en plein changement", a-t-il précisé.

Il a également salué le rôle de "pionnière" de l'ancienne Première dame, ancienne sénatrice démocrate de New York et ancienne secrétaire d'Etat, qui a été une figure incontournable de la vie politique américaine depuis plus de 20 ans.

Après quelques semaines de repos, Mme Clinton, 65 ans, qui a quitté ses fonctions au département d'Etat le 1er février après quatre années exténuantes et 112 pays visités, a fait une première apparition publique cette semaine à Washington, lors d'une soirée mardi au Kennedy Center.

Elle y a parlé pendant 12 minutes au sujet du droit des femmes dans le monde, devant près de 2.000 personnes enthousiastes.

Vendredi, elle doit aussi être l'intervenante phare du "Sommet des femmes du monde" à New York. Le 24 avril, elle donnera sa première intervention payée à Dallas au Texas (sud), avant d'être l'invitée d'honneur d'un dîner du club économique de Grand Rapids dans le Michigan (nord) le 17 juin.

Mais jusqu'à présent, l'ex-secrétaire d'Etat est restée évasive quant à ses intentions pour la présidentielle américaine de 2016.

"Je ne me pose même pas la question. J'ai envie d'arrêter (de vivre à) un rythme fou. J'ai arrêté la politique en tant que secrétaire d'Etat, et je ne me vois pas refaire de la politique", avait-elle déclaré le 1er février sur la radio NPR, sans pour autant l'exclure complètement, un mois après une succession d'ennuis de santé qui lui avaient valu de passer le Nouvel An à l'hôpital.

Depuis pourtant, l'épouse de l'ancien président Bill Clinton, battue aux primaires de 2008 par Barack Obama, a ouvert début février un nouveau site hillaryclintonoffice.com -- à ce stade limité à une photo.

Cette semaine a aussi vu le lancement du site internet www.readyforhillary (avec son compte Twitter associé), outil de collecte de fonds pour son éventuelle candidature, avec force commentaires et photos sur le site, plus élogieux les uns que les autres.

Et mi-mars, en plein débat à la Cour suprême sur le mariage homosexuel, Mme Clinton s'est permise une incursion en politique, se déclarant, pour la première fois, favorable au mariage pour tous dans une vidéo diffusée par Human Rights Campaign, une ONG de défense des droits.

Elle est actuellement la personnalité politique la plus populaire aux Etats-Unis, avec 61% d'opinions favorables, selon un récent sondage Quinnipiac, de quoi alimenter un peu plus la fièvre présidentielle de ses partisans.

Comme il n'est jamais trop tôt pour spéculer sur une élection présidentielle, un sondage le mois dernier --listant des candidats fictifs-- la donnait déjà gagnante en 2016, face à trois républicains.

bd/sam