NOUVELLES
04/04/2013 03:02 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Protestations massives en Cisjordanie à la veille d'une visite de John Kerry

JÉRUSALEM - Des milliers de Palestiniens furieux ont investi les rues de la Cisjordanie, jeudi, pour dénoncer la mort de deux manifestants tués par des troupes israéliennes et le décès d'un prisonnier palestinien qui a succombé à un cancer alors qu'il était détenu sous contrôle israélien.

Ce soulèvement assombrit le climat à quelques jours d'une du secrétaire d'État John Kerry et démontre à quel point ce dernier sera confronté à une tâche difficile alors qu'il tentera de relancer les négociations de paix.

Il s'agissait des manifestations les plus importantes à survenir depuis des mois en Cisjordanie. Des représentants des deux camps ont lancé un appel au calme, et à la tombée de la nuit, la situation semblait être sous contrôle.

Les troupes israéliennes étaient sur un pied d'alerte depuis mardi, alors que Maysara Abu Hamdiyeh, 64 ans, a succombé à un cancer de la gorge. Les Palestiniens ont accusé Israël de ne lui pas avoir offert les soins appropriés.

Les tensions ont grimpé d'un cran mercredi lorsque deux jeunes Palestiniens ont été tués dans le nord de la Cisjordanie après avoir lancé des bombes incendiaires en direction des soldats israéliens.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que l'État hébreu était responsable des violences qui ont éclaté, avançant que celles-ci avaient été perpétrées pour détourner l'attention de l'inaction israélienne dans les pourparlers de paix, qui sont dans un cul-de-sac depuis quatre ans.

«Il semble qu'Israël veut semer le chaos dans les Territoires palestiniens», a-t-il accusé.

John Kerry sera de passage dimanche dans la région. Il prévoit rencontrer les deux parties dans l'espoir de relancer le plan de paix.