NOUVELLES
04/04/2013 10:54 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Maine: des brigands volent l'eau d'érable sur des terres privées

PORTLAND, États-Unis - Des voleurs aux doigts collants ont jeté leur dévolu sur le sirop d'érable du Maine, aux États-Unis, et dérobent l'eau d'érable à même les arbres.

Les brigands se munissent d'un seau et partent à la recherche d'eau d'érable sur différentes propriétés privées de l'État, pour ensuite transformer eux-mêmes le liquide en sirop.

Les autorités américaines ont observé une hausse notée du vol de sirop d'érable dans les dernières années, mais les gardes forestiers du Service de protection des forêts du Maine ne sauraient expliquer le phénomène.

L'agent Thomas Liba a indiqué qu'il pourrait s'agir d'une volonté plus marquée des propriétaires terriens de rapporter ce type de vols, ou encore d'un engouement parmi certaines personnes pour s'aventurer dans les bois pour tenter des opérations du genre.

Il reste que l'ampleur du phénomène est nettement inférieure à ce qui se trame ailleurs — notamment avec ce vol de sirop d'érable à Saint-Louis-de-Blandford, rapporté l'automne dernier, et qui avait été estimé à quelque 20 millions $.

La fabrication du sirop d'érable est une industrie importante dans le Maine, où la fabrication s'étend de la fin février à la mi-avril. L'an dernier, quelque 360 000 gallons - soit environ 1 363 000 litres -, ont été produits.

Un litre de sirop d'érable vaut au moins 13 $ US, soit dix fois plus qu'un litre d'essence.

Le Maine s'est ainsi hissé au second rang des plus grands producteurs du pays, ex aequo avec l'État de New York. Le premier rang est revenu à l'État du Vermont, avec 750 000 gallons, ou 2 839 000 litres.