NOUVELLES
04/04/2013 04:28 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Home, l'accueil Facebook sur Android 

Contrairement aux rumeurs qui circulent, Facebook ne lancera pas de téléphone ou de système d'exploitation, a indiqué jeudi son grand patron, Mark Zuckerberg. Facebook a plutôt annoncé jeudi une nouvelle « expérience mobile » baptisée Home, qui pourra faire du réseau social le portail de tout téléphone fonctionnant sous le système d'exploitation Android de Google.

En fait, les gens qui utilisent un téléphone intelligent fonctionnant avec Android pourront télécharger Home à partir du 12 avril pour avoir un accès automatique à Facebook. De plus, l'achat d'un téléphone fabriqué par HTC et qui viendra automatiquement avec Home est maintenant possible.

L'idée derrière Home est de donner la possibilité aux propriétaires d'un téléphone d'avoir tout de suite accès à un réseau convivial plutôt qu'à une série d'applications. Il permettra entre autres aux utilisateurs d'envoyer des messages par Facebook, sans ouvrir de nouvelle application. Le but est de donner priorité « aux gens », a affirmé Marc Zuckerberg.

Ce dévoilement coïncide avec la croissance rapide du nombre d'utilisateurs qui accèdent au réseau social depuis un téléphone intelligent ou une tablette électronique. D'ailleurs, Facebook s'est donné comme objectif de s'éloigner de ses racines web et de devenir une entreprise privilégiant la mobilité.

Publicité pour appareils mobiles

Home pourrait aider à attirer un plus grand nombre d'annonceurs visant les appareils mobiles. Alors que les publicités mobiles représentaient une grande source d'inquiétude pour les investisseurs de Facebook avant que la société ne se soit inscrite en Bourse en mai dernier, une part de ces préoccupations persiste toujours, même si la société commence à se tailler une place dans ce marché.

Mentionnons toutefois que le marché publicitaire mobile connaît une expansion rapide, essentiellement grâce à Facebook et au site de microblogue Twitter, qui a aussi investi cet espace en 2012.

La firme de recherche en marketing eMarketer s'attend à ce que les dépenses publicitaires mobiles américaines grimpent de 77 % cette année, pour atteindre 7,29 milliards de dollars américains, contre 4,11 milliards l'an dernier.

Mercredi, eMarketer a dit s'attendre à ce que Facebook récolte 965 millions de dollars américains en revenus publicitaires mobiles aux États-Unis en 2013. L'entreprise en avait engrangé 391 millions en 2012.