NOUVELLES
04/04/2013 03:31 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Deux autres politiciens ont été arrêtés pour corruption à New York

NEW YORK, États-Unis - Pour la deuxième fois cette semaine, un scandale de corruption politique a mené à des arrestations dans l'État de New York — deux autres politiciens ont en effet été épinglés jeudi, ce qui a amené un procureur à déclarer que ces actes criminels étaient endémiques dans cet État.

L'arrestation de deux membres de l'Assemblée de l'État de New York survient deux jours après que les autorités fédérales eurent arrêté le sénateur Malcolm Smith, qui aurait tenté de truquer la course à la mairie de New York.

M. Smith, qui a été libéré sous caution, se justifiera sous peu. Plusieurs autres politiciens sont aussi impliqués dans ce dossier.

Jeudi, c'est le conseiller démocrate de l'arrondissement du Bronx, Eric Stevenson, qui a été arrêté à la suite d'une enquête de corruption.

Un autre politicien a aussi été accusé et a accepté de coopérer avec les enquêteurs. Il s'est engagé à démissionner par la suite. L'identité du suspect n'a pas été dévoilée, mais selon le porte-parole de l'Assemblée Michael Whyland, le conseiller Nelson Castro — un autre député démocrate du Bronx — a remis sa démission au président de l'Assemblée, Sheldon Silver.

Des papiers de la cour mentionnent qu'un témoin, qui collabore à l'enquête, a été un candidat pour le poste de conseiller.

Le gouvernement a en sa possession des enregistrements audio et vidéo de conversations entre les accusés, incluant une vidéo d'Eric Stevenson que l'on voit accepter une enveloppe contenant 10 000 $US. Sur la vidéo, on peut également voir M. Stevenson introduire l'enveloppe à l'intérieur de la poche de ses pantalons, avant de la couvrir avec son chandail.