NOUVELLES
03/04/2013 02:21 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Tunisie: 6,5% d'inflation en mars sur un an, un record

L'inflation en Tunisie a atteint 6,5% en mars 2013 par rapport au même mois de l'année précédente, tirée par une hausse des prix alimentaires, a indiqué mercredi l'Institut national des statistiques, alors que la Banque centrale évoque un record depuis 50 ans.

La hausse des prix des denrées alimentaires (8,8% en moyenne) a touché en particulier la viande (13,3%), les huiles (12,7%), les fruits et légumes (11,2%) et les produits laitiers (9,3%), selon un communiqué l'INS.

La hausse des prix du secteur électricité-gaz-carburant a atteint 7,7%.

Le gouverneur de la Banque centrale, Chedly Ayari, s'est inquiété de la pression inflationniste.

"Nous connaissons depuis le début d'année davantage de pressions inflationnistes, aux alentours de 6%, ce qu'on considère comme le plus haut taux de ces cinquante dernières années", a-t-il déclaré dans un discours dont une copie a été transmise à l'AFP.

Selon lui, le taux d'inflation n'a pas dépassé 3,2% durant les deux décennies ayant précédé la révolution de janvier 2011. En 2012, l'inflation avait déjà atteint 5,6%.

Le coût de la vie, le chômage et la misère sont à l'origine de nombreuses grèves et de conflits sociaux en Tunisie alors même que ces facteurs étaient déjà au coeur de la révolte qui a chassé le président Zine El Abidine Ben Ali.

L'incertitude politique, plus de deux ans après la révolution, associée à des vagues de violences et des coups d'éclats de groupuscules islamistes armés ont accru la prudence des investisseurs si bien que l'économie tunisienne peine à se relever.

Ainsi, même si la croissance s'est établie en 2012 à 3,6% après une année de récession, elle s'est avérée insuffisante pour résorber le chômage endémique (17%).

alf/Bsh/cnp