NOUVELLES
03/04/2013 09:14 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international offre un prêt d'un milliard d'euros à Chypre

NICOSIE, Chypre - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi qu'il contribuera un milliard d'euros au plan international de sauvetage de 10 milliards d'euros consenti à Chypre.

La directrice du FMI, Christine Lagarde, a expliqué que cette somme prendra la forme d'un prêt de trois ans qui devrait être autorisé en mai.

Mme Lagarde et le commissaire européen chargé des affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, ont toutefois prévenu que de nombreux défis attendent toujours Chypre.

Le gouvernement de l'île a déjà annoncé des réductions de dépenses et des hausses des impôts représentant 5 pour cent du produit intérieur brut. Mme Lagarde a indiqué que Chypre devra porter son impôt sur les bénéfices à 12,5 pour cent, contre 10 pour cent précédemment, et doubler son taux d'intérêt à 30 pour cent.

Chypre devra aussi trouver le moyen de rehausser ses revenus de 4,5 pour cent à moyen terme si elle espère atteindre un surplus budgétaire correspondant à 4 pour cent de son PIB d'ici la fin de 2018.

Un porte-parole de la Commission européenne a déclaré que le plan de sauvetage devra être approuvé par les partenaires de Chypre au sein de la zone euro d'ici la fin du mois. Chypre pourrait recevoir une première tranche d'aide en mai.

Le gouvernement chypriote a dû accepter une réforme en profondeur de son système bancaire pour obtenir ce plan de sauvetage.