NOUVELLES
03/04/2013 09:03 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Jonathan Drouin signe un tour du chapeau au gala des Rondelles d'Or de la LHJMQ

MONTRÉAL - Ça devait être la saison de Nathan MacKinnon dans la LHJMQ. Mais le jeune prodige des Mooseheads de Halifax a dû céder le plancher à son coéquipier Jonathan Drouin, qui a été le grand lauréat du gala des Rondelles d'Or, mercredi.

Drouin n'a pas eu assez de ses deux mains pour ramener au domicile familial de Huberdeau, près de Saint-Jérôme, les trophées Michel-Brière, Michael Bossy et Paul-Dumont, à titre de joueur le plus efficace de la ligue, de meilleur espoir professionnel et de personnalité de l'année, respectivement. Le dernier qui a signé le triplé est un dénommé Sidney Crosby.

«Ça fait chaud au coeur parce que Crosby est le meilleur joueur de la Ligue nationale. C'est un bel honneur, une belle soirée que je vais me rappeler longtemps, a commenté Drouin. Le trophée du joueur par excellence me fait le plus plaisir. C'est celui dont je suis le plus fier.»

L'ailier gauche, qui a fêté son 18e anniversaire de naissance le 28 mars, a surpris plusieurs observateurs, en connaissant une saison phénoménale.

«Il connaît une progression constante depuis la première journée qu'il est avec nous, a affirmé l'entraîneur des Mooseheads, Dominique Ducharme. C'est ce qui nous impressionne le plus et on se pose la question: jusqu'où peut-il aller? Son potentiel est sans limite.»

Drouin s'est hissé dans le groupe des trois meilleurs espoirs juniors en vue du prochain repêchage de la LNH, avec MacKinnon et le défenseur américain Seth Jones, des Winterhawks de Portland, de la Ligue de l'Ouest.

«Nathan et moi sommes de bons amis et notre rivalité est saine, a souligné Drouin. Nous nous entraidons beaucoup. Nous allons à l'école ensemble, nous passons du temps ensemble. Ça nous a aidés à connaître du succès sur la glace.»

Avec 41 buts et 105 points à sa fiche en 49 rencontres seulement, Drouin n'a été devancé que par Ben Duffy pour le championnat des marqueurs. L'attaquant âgé de 20 ans du Rocket de l'Ile-du-Prince-Édouard a amassé 110 points (39 buts) en 68 rencontres pour se voir remettre le trophée Jean Béliveau.

Deux autres membres des Mooseheads, de loin la meilleure équipe de la LHJMQ cette saison, ont reçu des récompenses.

L'entraîneur Ducharme a mérité le trophée Ron-Lapointe tandis que Konrad Abeltshauser celui du joueur qui s'est le plus impliqué dans sa communauté.

Le trophée de meilleur défenseur (Émile-Bouchard) a été accordé au Néo-Brunswickois Kevin Gagné, de l'Océanic de Rimouski.

Le Russe Valentin Zykov, du Drakkar de Baie-Comeau, a été choisi le joueur recrue par excellence, avec une fiche de 40 buts et de 75 points. Zykov est admissible au repêchage de la LNH, en juin.

Le gardien Étienne Marcoux, de l'Armanda de Blainville-Boisbriand, a accepté le trophée Jacques-Plante. Marcoux, 19 ans, a affiché la meilleure moyenne de buts accordés par match (2,14), et il espère recevoir une invitation d'une équipe de la LNH après le repêchage de juin.

Les autres honneurs sont allés à Zach O'Brien, du Titan d'Acadie-Bathurst (gentilhomme), qui a écopé de sa seule pénalité mineure en carrière cette saison, à Charles-David Beaudoin, des Voltigeurs de Drummondville (joueur-étudiant), et à Philippe Boucher, de l'Océanic (directeur général).

On a profité de la soirée pour accueillir au sein du Temple de la renommée de la ligue les anciens joueurs Marc Saumier, Sylvain Côté et Félix Potvin ainsi que le «bâtisseur» Jean-Claude Morrissette, de la célèbre famille du même nom.