NOUVELLES
03/04/2013 04:28 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Championnat mondial de curling masculin: le Japon bat le Canada 10-8

VICTORIA - Brad Jacobs n'est pas passé par quatre chemins.

Le skip canadien a expliqué comment il se sentait après que le Japonais Yusuke Morozumi eut surpris son équipe du Nord de l'Ontario par la marque de 10-8 en 11 bouts, mercredi matin au Championnat du monde de curling masculin.

«J'ai connu un match horrible comme skip et quand votre skip ne joue pas bien, vous n'allez pas gagner», a dit Jacobs, qui a maintenu un taux d'efficacité de 72 pour cent.

Il s'agissait seulement de la deuxième défaite du skip de Sault-Sainte-Marie, mais cette défaite a forcé Jacobs à concéder — du moins temporairement — l'exclusivement du premier rang. Le Japon (3-5) signait une troisième victoire.

Jacobs s'est racheté en après-midi avec une victoire de 8-5 face à la Russie. Le Canada avait donc un dossier de 7-2 et était en congé en soirée.

Avant ses matchs de jeudi face au Danemark et à la Suède, les Canadiens demeuraient en bonne position pour terminer premiers ou deuxièmes à la fin du tournoi à la ronde. Ils obtiendraient ainsi deux chances afin d'accéder à la finale de dimanche.

Pour une deuxième journée consécutive, Jacobs a obtenu un coup de main de la part de ses principaux rivaux, qui ont perdu des matchs importants. Dans les autres rencontres en après-midi, le Suédois Niklas Edin a gaspillé une occasion de grimper à égalité au premier rang en s'inclinant 6-5 contre le Norvégien Thomas Ulsrud.

Malgré les critiques de Jacobs par rapport à son jeu, la victoire a été décidée sur le dernier coup du match. Morozumi avait l'avantage de la dernière pierre lors du bout supplémentaire et il a réussi une sortie pour inscrire deux points et gagner la rencontre. Jacobs avait prolongé la rencontre en réussissant un doublé au 10e.

Face à la Russie, Jacobs s'est aussi payé une petite frayeur. Il a dû combler un retard de 5-3 face à l'équipe d'Andrei Drozdov, qui n'a gagné qu'un seul match depuis le début du tournoi. Jacobs a créé l'égalité 5-5 au huitième avant d'ajouter deux points au neuvième.

Il a volé un autre point au 10e quand Drozdov a raté une double sortie sur sa dernière pierre.