NOUVELLES
02/04/2013 06:20 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

Site patrimonial de Silley : des citoyens déposent une pétition

Un groupe de citoyens demande au ministre de la Culture de mieux encadrer le Plan de conservation du site patrimonial de Sillery. Les citoyens déposeront une pétition de 650 noms, mardi soir, à l'occasion des audiences publiques sur le Plan de conservation qui ont repris dans la journée.

Les citoyens souhaitent que le gouvernement adopte un plan qui définit mieux les règles pour tout projet de développement futur sur le site patrimonial. Pour l'avocat Jean-Francois Bertrand, porte-parole du groupe, le plan est beaucoup trop imprécis. « À la lecture du Plan de conservation, force est de constater que ce n'en est pas un. Il a le titre et c'est tout. Il n'y a aucune mesure concrète. Nous, ce qu'on veut, c'est des mesures concrètes », fait savoir M. Bertrand.

Les citoyens suggèrent par exemple des normes maximales de hauteur pour la construction de bâtiments ou encore que les zones qui seront interdites ou autorisées pour l'établissement de projets futurs soient définies, précise M. Bertrand. « Pour que ça ne devienne pas un bar ouvert pour les promoteurs qui achètent les terrains, qui va créer de la surenchère des prix des valeurs des propriétés. On veut que ce soit bien défini à quels endroits ils pourraient construire, quels genres d'habitation ils pourraient faire, etc. », dit-il.

Lors des audiences publiques, le promoteur Marc Simard a également présenté son mémoire. Son projet, le Domaine Sous Les Bois, prévoit la construction de 300 condominiums sur les terrains situés derrière le Collège Jésus-Marie. Le promoteur ne partage pas le point de vue des opposants qui souhaiteraient l'aménagement d'un parc dans le secteur. « Les gens de Sillery demandent que l'ensemble de la population paie pour un autre parc dans Sillery, alors qu'il y a déjà le Bois de Coulonge qui est presque inutilisé, il y a le domaine Cataraqui et les Plaines sont à côté. La Promenade Samuel-de-Champlain est aussi dans Sillery, alors les fonds publics, si on ne veut pas faire comme on a vu en Europe, faudrait faire attention aux fonds publics », soutient M. Simard.

Les opposants, dont Robert Dionne, vice-président de la Coalition pour l'arrondissement historique de Sillery, estiment quant à eux que tout projet immobilier risque de compromettre le patrimoine. « Nous sommes contre le projet qui est devant nous sur les terrains de Jésus-Marie qu'on appelle le Sous Bois. Pourquoi? Parce que ça va détruire l'esprit des lieux », déclare M. Dionne.

Les audiences sur le Plan de conservation du site patrimonial de Sillery se terminent mercredi. La mise en place du Plan de conservation est prévue pour juin.

Notre dossier sur l'avenir du site patrimonial de Sillery