NOUVELLES
02/04/2013 05:36 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

Corée du Nord: Washington défendra ses alliés sud-coréen et japonais (Kerry)

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est engagé mardi à ce que les Etats-Unis se défendent et protègent leurs alliés sud-coréen et japonais face à une menace nucléaire de la Corée du Nord, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue sud-coréen.

Le chef de la diplomatie américaine a dénoncé "le rhétorique inacceptable développée par le gouvernement nord-coréen au cours des derniers jours", après une rencontre avec Yun Byung-se.

"Les Etats-Unis n'accepteront pas que la Corée du Nord soit une puissance nucléaire et, je le répète, les Etats-Unis feront ce qu'il faut pour se défendre et défendre leurs alliés, la Corée (du Sud) et le Japon", a déclaré M. Kerry.

"Nous sommes complètement prêts et capables de le faire. Et je crois que la Corée du Nord le comprend", a martelé le secrétaire d'Etat.

La Corée du Nord a franchi mardi une nouvelle étape dans son bras de fer avec la communauté internationale en annonçant son intention de redémarrer un réacteur nucléaire arrêté en 2007 malgré les résolutions de l'ONU lui interdisant tout programme atomique.

"Mais, et le +mais+ est ici important, nous disons clairement comme nous l'avons toujours fait, que les Etats-Unis croient qu'il existe un chemin très simple pour que la Corée du Nord rejoigne la communauté des nations et dise clairement qu'elle poursuit un objectif pacifique", a argumenté M. Kerry en signe d'ouverture à Pyongyang.

"Ils ont le choix et ce choix consiste à commencer des négociations en vue d'une dénuclérisation", a plaidé le chef de la diplomatie américaine.

jkb-nr/mdm