NOUVELLES
02/04/2013 04:26 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

BlackBerry n'écarte pas de tenter une autre percée dans les tablettes

TORONTO - Le chef de la direction de BlackBerry, Thorsten Heins, n'écarte pas de tenter une autre percée dans le secteur des tablettes, après le parcours difficile de la PlayBook.

Le patron du fabricant ontarien du BlackBerry a dit y songer, dans une entrevue récente à La Presse Canadienne.

M. Heins a ajouté que la question était abordée «dans le contexte du BlackBerry 10».

Le système d'exploitation BlackBerry 10 est le plus récent logiciel mis sur le marché par l'entreprise et le fondement de ses nouveaux modèles de téléphones intelligents.

Une blague du 1er avril a suscité des échanges, lundi, sur la possibilité de la sortie d'une nouvelle BlackBerry PlayBook cette année.

Mais M. Heins a indiqué la semaine dernière que les concepteurs en étaient à évaluer comment fabriquer une nouvelle tablette qui s'intégrerait à d'autres écrans.

La PlayBook original devait s'allier aux téléphones BlackBerry existants pour créer un environnement multi-écrans permettant aux usagers d'accéder à leurs courriels de BlackBerry par l'entremise de leur tablette.

Lorsque la PlayBook a été mise en vente, certains outils technologiques n'étaient pas en place pour lier les deux appareils. Des mises à jour ont corrigé le tir depuis ce temps.

De mauvaises critiques et la popularité du iPad de Apple ont plombé la sortie de la PlayBook. BlackBerry, entreprise alors connue sous le nom de Research In Motion, avait enregistré une dépréciation d'actifs de 485 millions $ US à la fin de 2011 pour prendre en compte les rabais marqués offerts pour vendre ses tablettes.

Les appareils existants PlayBook ont la capacité de fonctionner avec le système d'exploitation BlackBerry 10, mais une mise à jour de logiciel n'est pas encore disponible. Une porte-parole de BlackBerry a indiqué que la mise à jour serait disponible avant la fin de l'année.