Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Série d'attentats dans des quartiers chiites de Bagdad: 12 morts (responsables)

Une vague d'attentats à la voiture piégée et d'assassinats ciblés dans des quartiers chiites de Bagdad a fait au moins 12 morts et 56 blessés mardi matin, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaires.

Ces sept attaques à la voiture piégée et deux assassinats surviennent la veille du dixième anniversaire de l'invasion de l'Irak par une coalition américano-britannique.

Les attaques ont notamment touché le bastion chiite de Sadr City, où au moins une personne est morte dans un attentat à la voiture piégée, mais aussi Kazimiya, au nord de Bagdad, un quartier lui aussi majoritairement chiite.

Ces attentats n'ont pas été revendiqués, mais les insurgés sunnites, dont Al-Qaïda en Irak, visent régulièrement la communauté chiite et les forces de sécurité dans l'espoir de déstabiliser le gouvernement du chiite Nouri al-Maliki.

Dans la foulée de cette nouvelle vague d'attentats, la police et l'armée, déjà présentes en nombre d'ordinaire dans les rues de Bagdad, ont renforcé les contrôles.

Les principales artères de la capitale étaient embouteillées, voire interdites à la circulation, selon un journaliste de l'AFP.

mah/gde/hj

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.