Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

RadioShack se débranche

À l'instar de Rabobank, RadioShack a décidé de mettre un terme à son association avec le cyclisme.

Le distributeur d'électronique texan mettra fin à son partenariat avec l'équipe luxembourgeoise, qui porte son nom, à la fin de la présente saison selon ce que rapporte le quotidien L'Équipe mardi.

RadioShack justifie sa décision par la perte de 21 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2012 et par la réorientation de ses activités vers l'Asie.

Les révélations de dopage de Lance Armstrong ont également pesé dans la balance. RadioShack s'était lancé dans le cyclisme en 2010 pour appuyer le retour du septuple vainqueur déchu du Tour de France.

Frank Schleck, l'un des chefs de file de l'équipe, a été suspendu un an pour dopage à la suite d'un contrôle positif au dernier Tour de France.

Nissan, l'autre commanditaire majeur de l'équipe RadioShack, maintient son soutien financier, mais ne veut plus que son nom apparaisse sur les maillots.

L'automne dernier, à la suite de l'affaire Armstrong et des aveux de dopage de nombreux autres coureurs, la banque néerlandaise Rabobank avait retiré ses jetons après 12 ans dans le peloton.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.