Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Luka Rocco Magnotta s'évanouit dans le banc des accusés

Luka Rocco Magnotta s'est évanoui dans le banc des accusés mardi matin au palais de justice de Montréal, où il comparaît dans le cadre de son enquête préliminaire pour le meurtre prémédité de l'étudiant chinois Lin Jun.

Il se serait effondré lors du visionnement d'une vidéo présentée en preuve par la Couronne, dont le contenu est visé par une ordonnance de non-publication.

Magnotta paraissait bouleversé lors de l'audience, couvrant sa bouche avec sa main comme s'il se sentait malade en entendant la preuve. Il a gardé les yeux fermés pendant la séance et semblait essuyer des larmes sous ses lunettes.

Après environ 10 minutes, le suspect a demandé au gardien du banc des accusés s'il pouvait prendre une pause de cinq minutes. Il s'est levé et s'est écroulé au sol tout de suite après que la juge eut accordé une pause prolongée pour le dîner.

La salle a été évacuée et l'audience devrait reprendre à 14 h.

Magnotta est accusé de meurtre prémédité en lien avec l'assassinat en mai dernier de Lin Jun, un étudiant d'origine chinoise inscrit au programme de génie à l'Université Concordia. Il fait également face à quatre autres accusations reliées à cette affaire.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.