Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les marchés boursiers restent hésitants après le rejet de la taxe de Chypre

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont terminé la séance de mardi en baisse, inquiets de voir les problèmes de dette en Europe s'accentuer maintenant que Chypre fait face à une grande instabilité financière.

La petite île méditerranéenne s'est retrouvé au centre de l'attention des opérateurs cette semaine, les parlementaires chypriotes ayant rejeté mardi un projet de loi qui aurait saisi une partie des dépôts bancaires des particuliers pour permettre au gouvernement d'obtenir une aide d'urgence de l'Europe et du Fonds monétaire international.

Les autorités européennes ont indiqué que sans l'argent du sauvetage, les principales banques du pays pourraient s'écrouler et le pays pourrait devoir quitter l'union monétaire de l'Europe. L'instabilité a semblé s'accroître plus tard, lorsque certains médias ont rapporté que le ministre des Finances du pays, Michalis Sarris, avait démissionné, ce que M. Sarris a réfuté plus tard.

Mais l'incertitude a malgré tout effacé la plupart des gains réalisés plus tôt par les marchés boursiers nord-américains.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a reculé de 7,89 points pour clôturer à 12 773,87 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a glissé de 5,27 points à 1106,51 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,45 cent US à 97,37 cents US.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris mardi 3,76 points à 14 455,82 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a laissé 8,49 points à 3229,10 points et que l'indice élargi S&P 500 a cédé 3,76 points à 1548,34 points.

Les problèmes de Chypre ont entraîné d'autres questionnements, notamment au sujet de la demande pour le pétrole dans la zone euro, ce qui a pesé sur le cours de l'or noir. Ce dernier a laissé filer 1,58 $ US à 92,16 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Les titres aurifères du parquet torontois ont avancé, le lingot d'or ayant pris 6,70 $ US à 1611,30 $ US l'once à New York, tandis que le cours du cuivre a reculé de 2,3 cents à 3,406 $ US la livre.

Le secteur de la consommation discrétionnaire a réalisé les meilleurs gains, avec une progression de 0,8 pour cent, après que le spécialiste de la rénovation Rona (TSX:RON) eut annoncé avoir embauché Robert Sawyer, un membre de la haute direction de l'épicier Metro (TSX:MRU), pour devenir son nouveau président et chef de la direction à partir du mois prochain. L'action de Rona a pris 42 cents, soit quatre pour cent, à 10,98 $.

L'action de la chaîne de dépanneurs Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) a reculé de 1,25 $ à 54,34 $ après que la société eut dévoilé un bénéfice qui, même s'il était en hausse de 64 pour cent par rapport à l'an dernier, s'est avéré inférieur aux attentes des analystes.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.