Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Dominicains champions

Edwin Incarnacion a produit deux points à l'aide d'un double en première manche et la République dominicaine a complété son balayage de la Classique mondiale avec un gain de 3-0 en finale, mardi à San Francisco, face à Porto Rico.

Erick Aybar a participé à l'attaque en produisant le dernier point avec un simple avant que le partant droitier Samuel Deduno ferme les livres avec une solide performance.

Les joueurs dominicains ont laissé exploser leur joie quand le voltigeur de centre Alejandro De Aza a saisi la balle du dernier retrait.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.