Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Festival TransAmériques remporte le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal

Le Festival TransAmériques (FTA) a remporté le 28e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal pour sa contribution « exceptionnelle » à la création théâtrale contemporaine, mardi.

Le jury du conseil a souhaité reconnaître le travail de prospection accompli depuis 30 ans par Marie-Hélène Falcon, qui dirige le festival depuis ses débuts. En plus d'avoir fondé le FTA, Mme Falcon est aussi à l'origine des Théâtres du monde et de Nouvelles scènes. Elle a d'ailleurs été nommée chevalière de l'Ordre des arts et des lettres du Québec pour son engagement dans le milieu culturel, en 2003. L'événement, qui s'appelait à l'origine le Festival de théâtre des Amériques, avait lieu tous les deux ans à Montréal, entre 1985 et 2006. En 2007, il est devenu le Festival TransAmériques. Depuis, des dizaines de troupes s'y sont produites, issues de plus d'une trentaine de pays. Le FTA propose notamment des spectacles de rue s'intégrant à la vie urbaine.

« Carrefour d'idées et de rencontres, ce festival est un moment privilégié pour les curieux et les aficionados du théâtre et de la danse contemporaine, mais également un repère incontournable pour toute personne intéressée à en découvrir les nouveaux courants et à en mesurer la vitalité à l'échelle mondiale », explique le Conseil des arts de Montréal dans un communiqué de presse.

L'année dernière, le prix avait été décerné au Festival du nouveau cinéma. Le lauréat reçoit chaque année un prix de 25 000 $. Quant aux autres finalistes, ils ont reçu une bourse de 5000 $ chacun.

La programmation complète du FTA sera connue cette semaine

Le FTA se tiendra à Montréal du 22 mai au 8 juin. Le coup d'envoi du festival sera donné par Thomas Ostermeier, directeur artistique de la prestigieuse salle de spectacle Schaubühne de Berlin. Celui-ci, qui est un des metteurs en scène allemands actuels importants, présentera la pièce Un ennemi du peuple, d'Henrik Ibsen.

Après Is you me, en 2008, et le doublé Children et A few minutes of Lock en 2010, la danseuse et chorégraphe Louise Lecavalier présentera So blue cette année au FTA. Le spectacle, créé en décembre dernier à Düsseldorf, a été accueilli chaleureusement dans la ville allemande.

La rencontre entre l'auteur et metteur en scène québécois Christian Lapointe et la grande dramaturge Marguerite Duras dans L'homme atlantique est également fort attendue. Les festivaliers pourront aussi voir le spectacle Birds with skymirrors, du chorégraphe néo-zélandais d'origine samoane Lemi Ponifasio. Il s'agira d'un retour au FTA pour Ponifasio, qui avait présenté en 2011 Tempest : without a body. La programmation complète du festival sera dévoilée le 20 mars.

En complément

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.