Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Elliot Lake : pas d'outrage au tribunal pour le propriétaire du Centre Algo

Le commissaire Paul Bélanger a annoncé mardi matin que le propriétaire du Centre Algo, Robert Nazarian, ne sera pas poursuivi pour outrage au tribunal. La Commission attendait depuis six mois des milliers de documents de la part du propriétaire du centre commercial, mais aussi de sa conjointe et son fils. Ils ont finalement été déposés.

Plus de 80 000 documents étaient réclamés par le commissaire Bélanger depuis septembre.

Après des demandes répétées qui étaient restées sans réponse, le commissaire avait finalement décidé au début du mois de mars de saisir les tribunaux. Un exposé des faits était prévu pour le 20 mars à la Cour divisionnaire de l'Ontario, à Toronto.

Robert Nazarian, sa conjointe et son fils risquaient une peine de prison s'ils avaient été trouvés coupables.

D'après Micheal Title, leur avocat, ils ne tentaient pas de cacher quoi que ce soit à la Commission.

« Ce sont des problèmes de logistique qui les ont empêchés de donner tous les documents à temps », soutient-il.

Robert Nazarian devrait témoigner devant la Commission à la mi-avril.

Toujours selon Micheal Title, il dira au Commissaire Bélanger qu'il n'était pas au courant des problèmes du Centre Algo lorsqu'il l'a acheté en 2005.

L'avocat de Robert Nazarian affirme qu'aucun des documents remis par l'ancien propriétaire, Elliot Lake Retirement Living, ne faisait état de problèmes structurels ou de fuites d'eau majeures.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.