Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Échangeur Turcot: ajout d'un conseiller expert pour la revue des coûts

Québec s’adjoindra les services d’un conseiller expert en ingénierie dans le projet de construction du nouvel échangeur Trucot. Celui-ci aura pour mandat de surveiller l’état des travaux. Il agira en parallèle du Comité aviseur, créé il y a quelques mois. Cet ajout constituera une dépense qui pourrait se chiffrer à près d’un demi-million de dollars.

«Le Comité aviseur, formé de membres indépendants du ministère des Transports ou d'Infrastructure Québec, sera secondé par une firme d’experts en ingénierie pour faire une revue indépendante des coûts, des échéanciers, des risques et de l’optimisation du projet», précise Karla M. Duval, responsable des communications pour Infrastructure Québec.

À la suite de l’appel d’offres publié le 13 février et qui se terminait le 8 mars, seulement deux firmes ont fait valoir leur intérêt. Il s’agit de BTY groupe, une firme de Vancouver ainsi que du Groupe montréalais MMM. Il n’a pas été possible de savoir laquelle des firmes a été retenue, pour le moment.

Un contrat estimé entre 250 000$ et 499 999$, selon l’appel d’offres.

Une ressource supplémentaire

En novembre dernier, le ministère des Transports et Infrastructure Québec avaient annoncé la mise en place d’un Comité aviseur. Ce dernier voyait le jour à la suite des recommandations du rapport SECOK-KPMG.

Selon Infrastructure Québec, le mandat du Comité consiste à «effectuer la revue de la gouvernance de l’ensemble du projet Turcot dont, l’estimation des coûts, des échéanciers et des risques, incluant des avis sur l’optimisation du projet», selon la responsable des communications.

«La mise en place de ce Comité s’inscrit dans une logique cohérente de la part du gouvernement qui déploie un plan d’action concret afin de mettre au premier plan la gestion des projets d’infrastructure publique», explique Karla M. Duval.

INOLTRE SU HUFFPOST

La reconstruction de l'échangeur Turcot

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.