Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des groupes réclament une enquête publique sur les interventions policières (SONDAGE)

MONTRÉAL - Une soixantaine d'organisations et de syndicats du Québec réclament une enquête publique sur les interventions policières du printemps dernier, alors que la crise étudiante battait son plein.

Afin de soutenir leur demande d'enquête sur la répression policière, ils entendent observer une vigile d'une durée de 12 heures ce mardi devant les bureaux montréalais de la première ministre Pauline Marois.

Étant prévue de 9 h à 21 h, cette vigile doit permettre de mettre de l'avant une panoplie d'activités pour attirer l'attention sur leurs revendications.

En soirée, des lampions seront allumés à la mémoire des 3418 personnes arrêtées et des personnes qui ont subi des blessures et, selon ces organisations, des violations de leurs droits.

INOLTRE SU HUFFPOST

La manif du 4 mai à Victoriaville
Manif de la CLASSE du 2 juin

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.