NOUVELLES
18/03/2013 02:41 EDT | Actualisé 18/05/2013 05:12 EDT

Hillary Clinton se prononce en faveur du mariage entre personnes du même sexe

AP
La secretaria de Estado Hillary Rodham Clinton posa para los fotógrafos antes de una cena con el canciller de Singapur K. Shanmugam, en Singapur, el 16 de noviembre de 2012. La funcionaria estadounidense, que había estado enferma, sufrió un desmayo, se informó el sábado 15 de diciembre. (Foto AP/Matt Rourke, Archivo)

WASHINGTON - L'ancienne secrétaire d'État américaine se range derrière les partisans du mariage entre personnes du même sexe: dans une vidéo rendue publique lundi, Hillary Clinton soutient que les homosexuels et les lesbiennes sont des citoyens à part entière et qu'ils méritent ainsi d'avoir les mêmes droits.

Les droits qui devraient être accordés à ces individus comprennent le droit de se marier, a lancé Mme Clinton, qui défend ainsi une position déjà mise de l'avant par des candidats potentiels à la présidence du Parti démocrate sur un enjeu qui gagne rapidement du terrain aux États-Unis.

L'organisme de défense des droits des homosexuels Human Rights Campaign a mis en ligne la vidéo d'une durée de six minutes sur son site Internet.

Cette annonce alimentera certainement les rumeurs à l'effet que Hillary Clinton considère se présenter de nouveau à la présidence lors du prochain scrutin, qui aura lieu en 2016.

Parmi les autres concurrents démocrates potentiels figurent notamment le vice-président Joe Biden, le gouverneur de l'État de New York Andrew Cuomo ainsi que le gouverneur de l'État du Maryland Martin O'Malley, qui défendent tous le mariage entre personnes du même sexe.

Les sondages réalisés auprès de la population américaine tendent à démontrer que la position sur cette question a connu une évolution considérable comparativement à d'autres questions sociales dans l'histoire récente.

Environ 53 pour cent des Américains ont affirmé, lors d'un sondage réalisé en novembre dernier par la maison Gallup, que les mariages entre personnes du même sexe devraient avoir le même statut légal que les unions traditionnelles. Quelque 46 pour cent des personnes interrogées considéraient qu'ils ne devraient pas être valides.

En 1996, lorsque Gallup avait interrogé la population sur cette même question, le soutien au mariage gay atteignait à peine 27 pour cent.

La Maison-Blanche a accueilli favorablement l'annonce de Hillary Clinton, signalant que ses positions étaient désormais dans la lignée de celles du président Barack Obama.

«Le président croit qu'à chaque fois qu'un représentant public de cette stature fait un pas afin de soutenir un engagement partagé en faveur de l'égalité, c'est une bonne chose», a fait valoir lundi Jay Carney, porte-parole de la Maison-Blanche.

Officiellement, le Parti républicain s'oppose au mariage entre personnes du même sexe. L'un de ses élus a cependant brisé les rangs la semaine dernière.

Le sénateur républicain Rob Portman a écrit une lettre ouverte vendredi passé dans une publication de l'Ohio pour annoncer qu'il soutenait désormais ce type d'union après avoir appris que l'un de ses fils était homosexuel.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Défilé de la fierté gaie 2012 à Montréal Voyez les images