NOUVELLES
17/03/2013 04:28 EDT | Actualisé 17/05/2013 05:12 EDT

Le Pérou extrade un ancien juge israélien qui doit être jugé pour fraude

Un ancien juge et directeur de la Compagnie d'électricité israélienne, accusé de corruption par l'Etat Hébreu et réfugié au Pérou depuis 2005, est arrivé dimanche en Israël où il va être jugé après avoir été extradé par les autorités péruviennes, selon des responsables israéliens.

Dan Cohen a été arrêté à son arrivée à l'aéroport de Ben Gourion, selon un porte-parole de la police.

L'ancien juge a été placé en détention et devrait passer devant un tribunal de Tel-Aviv jeudi, selon un responsable du ministère de la Justice.

Israël avait demandé en 2009 au Pérou d'extrader M. Cohen, mais en raison de l'absence de traité d'extradition entre les deux pays, l'Etat hébreu avait entamé des "procédures longues et complexes" afin de faire rapatrier l'ancien directeur de la Compagnie d'électricité israélienne, selon un communiqué du ministère de la Justice.

M. Cohen devrait être jugé pour "corruption, fraude, abus de confiance, infraction boursière et entrave à la justice".

Agé de 71 ans, il a été interpellé vendredi dans une rue de la capitale péruvienne par des agents de police, selon le quotidien israélien Haaretz.

"Il était placé sous surveillance depuis que le gouvernement péruvien avait décidé lors d'un vote secret d'accepter son extradition", selon le quotidien.

Il est soupçonné d'avoir perçu plusieurs dizaines de millions de dollars de pots-de-vin lors de la fourniture de turbines par le géant industriel allemand Siemens, lorsqu'il était directeur de la Compagnie d'électricité.

Dan Cohen est également soupçonné d'avoir vendu des terrains appartenant à la Compagnie dans des conditions frauduleuses.

scw/tg/sw