NOUVELLES
17/03/2013 12:17 EDT | Actualisé 17/05/2013 05:12 EDT

Italie - 29e journée: Statu quo Naples-Milan et Cavani-Balotelli

Naples et l'AC Milan se sont imposés dimanche grâce à des doublés des deux grandes stars du Championnat d'Italie, Edinson Cavani et Mario Balotelli, pour conserver leurs positions: le Napoli reste deuxième, 2 points devant le Milan, loin derrière la Juventus.

LE RETOUR DU MATADOR: Cavani n'avait plus marqué depuis le 27 janvier, et son silence avait précipité la chute de Naples, qui reste à 9 longueurs de la Juventus Turin, vainqueur la veille à Bologne (2-0), et n'a plus guère de chance de finir champion. Mais le réveil du meilleur buteur de la Serie A (20 buts) est une bonne nouvelle pour la course à la 2e place, directement qualificative pour la Ligue des champions. Après avoir ouvert le score sur penalty (il en avait raté un la journée précédente), l'Uruguayen a signé le 2-1. L'Atalanta a encore une fois égalisé, par German Denis (le 1-1 vient d'un but contre son camp de Paolo Cannavaro), mais Goran Pandev a offert au Napoli une victoire qui manquait depuis cinq matches. Le Macédonien aussi s'est débloqué, il n'avait plus marqué lui depuis le 7 décembre.

SUPER "SUPER MARIO": Balotelli est en pleine forme depuis son arrivée au mercato, il a signé ses 6 et 7e buts en six matches sous le maillot rossonero. Il a d'abord marqué sur un penalty qu'il s'est lui-même procuré, après avoir été retenu par Salvatore Aronica dans la surface, puis a profité d'un excellent travail du Français Mbaye Niang pour signer son second doublé. Palerme, qui a changé pour la 5e fois d'entraîneur cette saison, reste dernier avec Pescara, battu à domicile par le Chievo Vérone (2-0). Pour ces deux-là, ça sent la Serie B.

L'AUTRE FRANCESCO: Quatre jours après l'élection du pape François, un autre Francesco adoré des Romains, Totti, a signé le deuxième but de la victoire contre Parme (2-0), son 226e but en championnat pour la Roma, devenant seul deuxième meilleur buteur de l'histoire de la Serie A, devant le Suédois Gunnar Nordahl (225), mais encore à 48 buts de Silvio Piola. Sur un coup franc direct imparable, il a ramené son équipe à la hauteur de la Lazio, battue sous la neige au Torino (1-0) sur un but du Brésilien Jonathas en fin de match (82), et de l'Inter, bloquée par la neige à Gênes (match remis). Dans la course à la Ligue des champions, Milan mène toujours la danse avec 7 points d'avance sur le trio des clubs romains et de l'Inter. Seule la Fiorentina a tenu le rythme en battant le Genoa (3-2) pour rester à trois longueurs du Milan. Mais la "Viola" reçoit justement l'AC Milan le 7 avril pour la 31e journée...

eba/pid