NOUVELLES
17/03/2013 06:05 EDT | Actualisé 17/05/2013 05:12 EDT

Israël: Moshé Yaalon nommé ministre de la Défense

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche la nomination de l'ancien chef d'état-major Moshé Yaalon au poste de ministre de la Défense, en remplacement d'Ehud Barak, selon un communiqué de son parti, le Likoud (droite).

"Dans une période aussi cruciale pour la sécurité d'Israël, alors que toute notre région est en ébullition, il est important qu'à ce poste se trouve une personnalité très expérimentée comme Moshé Yaalon. Au nom de tous les citoyens du pays, je lui souhaite bonne chance", a déclaré M. Netanyahu.

Agé de 62 ans, Moshé Yaalon est considéré comme un partisan d'une ligne dure sur la colonisation --il s'est opposé au retrait israélien de Gaza en 2005-- mais se montre plus circonspect sur le programme nucléaire iranien.

"Je suis déterminé à mener avec responsabilité et conscience Tsahal (l'armée israélienne) et les forces de sécurité vers de nouveaux sommets afin de répondre aux défis de l'avenir", a-t-il écrit sur sa page Facebook peu après l'annonce de sa nomination.

L'ancien chef d'état-major a énuméré les défis auxquels Israël devrait faire face, citant notamment "le programme nucléaire militaire iranien qui continue de constituer une menace pour Israël; les bouleversements dans le monde arabe; les menaces venant du Nord (le Liban) et de la bande de Gaza".

M. Netanyahu a par ailleurs nommé Danny Danon, un des jeune faucons du Likoud, au poste de vice-ministre de la Défense, selon les médias.

L'actuel ministre de l'Environnement, Gilad Erdan, lui aussi membre du Likoud, devient ministre des Communications et de la Défense passive.

Dans un communiqué, le Parti travailliste, principale force de l'opposition, a fustigé un gouvernement Netanyahu qui est "un frère jumeau idéologique de l'administration sortante".

"Une fois de plus, le Premier ministre a composé un gouvernement de droite derrière quelques feuilles de vigne avec l'espoir que les citoyens d'Israël et la communauté internationale se laisseront abuser par les éléments prétendument + centristes+ de la coaltion", a critiqué le secrétaire général des Travaillistes, Hilik Bar, qui a promis que son parti "combattrait sans relâche dans l'opposition" pour remplacer "rapidement" l'actuelle coalition.

Le Premier ministre a officiellement informé samedi le président Shimon Peres qu'il était parvenu à constituer un gouvernement juste avant le délai imparti et à quelques jours seulement de la visite historique de Barack Obama.

M. Netanyahu avait signé vendredi des accords de coalition avec Yesh Atid, un mouvement de défense des classes moyennes dirigé par un ex-journaliste vedette de la TV, Yaïr Lapid, et le Foyer juif de Naftali Bennett, parti nationaliste religieux très proche des colons.

Le Premier ministre sortant, reconduit en dépit d'une victoire étriquée lors des élections législatives du 22 janvier, avait obtenu un ultime délai du président Peres afin de présenter un nouveau cabinet avant le 16 mars.

dms-agr/hj