NOUVELLES
17/03/2013 07:13 EDT | Actualisé 17/05/2013 05:12 EDT

GP d'Australie - Le Grand Prix en bref

Grand Prix d'Australie, 1re manche (sur 19) de l'édition 2013 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne (sud-est):

Distance: 58 tours de 5,303 km soit 307,574 km

Temps: soleil voilé et petite averse en milieu de course

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) en Q3, 1:27.407 (moyenne: 218,413 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) et Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

2e ligne:

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) et Felipe Massa (BRA/Ferrari)

3e ligne:

Fernando Alonso (ESP/Ferrari) et Nico Rosberg (GER/Mercedes)

4e ligne:

Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) et Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)

Podium:

1. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault), les 307,574 km en 1h30:03.225

(moyenne: 204,927 km/h)

2. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 12.451

3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 22.346

Meilleur tour en course: Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) 1:29.274 (213,845 km/h) au 56e tour

Leaders successifs: Vettel du 1er au 6e tour, Massa au 7e tour, Alonso au 8e tour, Hamilton du 9e au 12e tour, Rosberg au 13e tour, Sutil du 14e au 20e tour, Massa du 21e au 22e tour, Räikkönen du 23e au 33e tour, Alonso du 34e au 38e tour, Sutil du 39e au 42e tour, Räikkönen du 43e tour à l'arrivée.

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Räikkönen (FIN), 25 pts; 2. Alonso (ESP), 18 pts; 3. Vettel (GER), 15 pts; 4. Massa (BRA), 12 pts; 5. Hamilton (GBR), 10 pts; 6. Webber (AUS), 8 pts; etc.

Constructeurs: 1. Ferrari, 30 pts; 2. Lotus, 26 pts; 3. Red Bull, 23 pts; 4. Mercedes et Force India, 10 pts; 6. McLaren, 2 pts.

La course: 2e victoire de Räikkönen à l'Albert Park de Melbourne, après celle de 2007, l'année de son titre mondial, au terme d'une course parfaitement maîtrisée, de bout en bout, grâce à une gestion judicieuse de ses pneus qui lui a permis de ne s'arrêter que deux fois. Vettel, parti en pole position, et Alonso, auteur d'un excellent départ depuis la 3e ligne, ont dû s'arrêter trois fois, perdant de précieuses secondes. Les multiples changements de pneus, dûs à la fourniture par Pirelli de gommes plus tendres que l'an dernier, ont produit 11 changements de leader, jusqu'à ce que le Finlandais, déjà en tête du 23e au 33e tour, reprenne définitivement les commandes au 43e tour et les conserve jusqu'au drapeau à damier. Il termine avec 12 secondes d'avance sur Alonso et 22 sur Vettel, qui avaient déjà terminé derrière lui, dans le même ordre, au GP d'Abou Dhabi début novembre. La course se termine avec trois champions du monde sur le podium et quatre dans le Top 5, le tir groupé étant complété par Hamilton, 5e pour sa première course chez Mercedes alors que son ancienne écurie, McLaren, victorieuse l'an dernier à Melbourne, a raté son week-end de bout en bout. Autre surprise du week-end, Sutil, de retour en F1 après un an d'absence, a mené deux fois, pendant dix tours au total, dans une Force India très efficace avec ses pneus medium, mais beaucoup moins en fin de course avec ses pneus super-tendres.

Prochaine course: GP de Malaisie, le 24 mars sur le circuit de Sepang, près de Kuala Lumpur.

dlo/gv