NOUVELLES
17/03/2013 06:06 EDT | Actualisé 17/05/2013 05:12 EDT

Espagne - 28e journée: le Barça et Messi brillent, Malaga s'essouffle

Le FC Barcelone, vainqueur dimanche à domicile du Rayo Vallecano (3-1) grâce à un doublé de Messi et un but de Villa, a conservé son avance de 13 points sur le Real Madrid, 2e, et de 14 sur l'Atletico Madrid, vainqueurs respectivement de Majorque (5-2) et de l'Osasuna (2-0), pour la 28e journée du championnat d'Espagne.

MESSI NE DORT JAMAIS. Déjà spectaculaires contre le Milan AC mardi en Ligue des champions, Messi et les siens ont poursuivi dimanche sur leur lancée.

Auteur d'un doublé, l'Argentin a continué son festival de buts en Liga: 42 réalisations et 18 journées consécutives ponctuées par au moins un de ses chefs d'oeuvre.

L'une des autres grandes satisfactions côté Barça est d'avoir trouvé à La Messi un partenaire capable de lui donner la réplique: Villa.

L'entente entre les deux hommes, dimanche, a en effet été parfaite.

Après s'être déjà signalé par un coup franc du gauche sur la barre (8e), Messi s'est d'abord mué en passeur décisif pour Villa.

Sur un contre mené tambour battant, le quadruple Ballon d'or glissait un ballon parfait au "Guaje" qui ajustait le gardien Ruben (1-0, 25e).

Villa rendait ensuite la pareille à Messi, l'Argentin reprenant instantanément du gauche le service de l'Espagnol (2-0, 40e). Puis, au retour des vestiaires, Villa offrait un autre ballon à Messi que celui-ci transformait en but sur une de ses célèbres balles piquées (3-0, 57e).

Le Rayo, sérieux jusqu'au bout, parvenait tout de même à sauver l'honneur par Tamudo (3-1, 70e).

Mais la plus grosse contrariété pour les Blaugrana aura été la blessure d'Adriano, remplacé par Alves à la 22e après qu'il eut tenté une frappe en extension.

L'ATLETICO TIENT LA CADENCE. Les hommes de Simeone ont trouvé sur le terrain d'Osasuna (victoire 2-0) l'énergie pour répondre à la victoire du Real Madrid, samedi contre Majorque (5-2).

Emmenés par un Diego Costa auteur d'un doublé, les Rouge et Blanc recollent ainsi à un point des Merengue.

Alors que les Navarrais avaient fait jeu égal en première période, obligeant notamment Courtois à sauver deux fois devant Oier, les visiteurs ont déroulé davantage ensuite.

La connection entre le milieu de terrain Koke et Diego Costa aura fait beaucoup de mal aux Navarrais dimanche: le premier but du Brésilien est né d'une remontée de balle de Koke (35e), tandis que sur le deuxième, le milieu a servi parfaitement le Brésilien sur un coup franc (48e).

Costa, roi la soirée, a ensuite dû sortir sur blessure, remplacé par Adrian (74e).

MALAGA PAYE LA CHAMPION'S. Les Andalous, tout heureux de leur qualification mercredi pour les premiers quarts de finale de Ligue des champions de leur histoire, ont payé leurs efforts dimanche à domicile contre l'Espanyol Barcelone (défaite 2-0).

Sans idées dans le jeu offensif, ils ont subi la loi de Catalans jouant qui plus est leur maintien. Colotto a d'abord profité d'une erreur du gardien Caballero (49e) avant que Sergio Garcia ne signe le break d'une superbe reprise de volée (66e).

Les hommes de Pellegrini, 4e avant cette journée, se voient ainsi relégués au 6e rang, à 3 points de la Real Sociedad, désormais dans la zone qualificative pour la C1.

cle/chc