Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Michelle Bachelet quitte son poste à l'ONU

L'ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, a annoncé qu'elle quittait son poste de directrice exécutive d'ONU Femmes, vendredi. Elle a affirmé qu'elle souhaitait rentrer au Chili, après plus de deux ans passés à New York.

Michelle Bachelet a évoqué des problèmes personnels pour expliquer sa démission. Toutefois, plusieurs croient qu'elle pourrait préparer son retour en politique.

Mme Bachelet, âgée de 61 ans, a été la première femme à occuper les fonctions de présidente au Chili, poste qu'elle a occupé de 2006 à 2010. Or, la Constitution chilienne interdit aux présidents d'exercer deux mandats d'affilée.

Elle n'a jamais indiqué si elle comptait représenter la gauche lors des élections de novembre prochain

Si elle choisissait de le faire, les Chiliens seraient apparemment nombreux à s'en réjouir. Un sondage réalisé en janvier révélait que 49 % des répondants espéraient son retour à la présidence, loin devant les deux candidats possibles de la droite, Laurence Golborne et Andres Allamand.

Elle avait été nommée directrice exécutive de l'ONU Femmes en juillet 2010, lors de la création de l'organe, dont le mandat est de promouvoir l'égalité entre les hommes et les femmes.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.