NOUVELLES
16/03/2013 07:35 EDT | Actualisé 16/05/2013 05:12 EDT

L'Impact de Montréal satisfait... mais devra faire mieux

AP
Montreal Impact's Marco Di Vaio left, and Toronto FC's Richard Eckersley vie for possession of the ball during the second half of an MLS soccer game at Olympic Stadium in Montreal on Saturday, March 16, 2013. (AP Photo/The Canadian Press, Peter McCabe)

MONTRÉAL - Si on se réjouit des neuf points accumulés jusqu'ici au classement chez l'Impact de Montréal, on sait qu'on n'a pas offert une prestation qui lui permettra de poursuivre sa série de succès bien longtemps dans sa victoire acquise aux dépens du Toronto FC.

«Quand je suis entré dans le vestiaire, j'étais content pour les trois points, mais j'ai bien vu que les joueurs n'étaient pas contents, a indiqué l'entraîneur-chef, Marco Schällibaum. Mais c'est bon signe, parce qu'ils savent que ce n'était pas assez bon en deuxième demie.

«De la façon dont on est sortis en deuxième demie, on les a laissés revenir dans le match, a analysé Patrice Bernier. Si on revient comme on jouait en première, peut-être qu'on marque un deuxième ou un troisième but.»

«Je ne suis pas content. Je ne sais pas pour mes coéquipiers, mais je ne suis pas content, a indiqué Matteo Ferrari, qui ne prend jamais de détour pour dire les choses. En deuxième demie, j'ai vu la même mentalité que nous avions la saison passée. Nous sommes au sommet du classement, mais en deuxième demie, nous avions la mentalité d'une équipe qui n'est pas au sommet.»

«On est un peu déçus, a pour sa part admis Hassoun Camara. C'est sûr qu'on a les trois points, c'est l'essentiel. Mais je pense que dans le contenu, dans la deuxième mi-temps, on aurait pu faire mieux.

«Mais j'ai envie de dire que c'est positif de savoir qu'on a autant de choses à corriger, mais qu'en même temps, nous avons neuf points.»

L'entraîneur de l'Impact n'a pas voulu élaborer trop longuement sur les points à travailler au cours de la prochaine semaine, pestant même contre les journalistes qui désiraient lui parler des Red Bulls de New York, prochains adversaires du onze montréalais.

«Je ne suis pas prêt à répondre à cela, demandez-moi ça dans deux jours, a-t-il rétorqué. Allons! Nous venons de gagner le match. Nous ressentons beaucoup d'émotions. (...) Je veux parler du match d'aujourd'hui, pas de celui de la semaine prochaine. On sait que tout n'était pas parfait. Mais on a neuf points, prenons le temps de l'apprécier.»

Nesta absent

L'impact pourrait avoir laissé un élément important sur le terrain dans cette victoire. Blessé tôt dans la rencontre, le défenseur Alessandro Nesta pourrait rater le prochain match de l'équipe

«J'ai un petit problème (à l'aine), mais je ne crois pas que ce soit bien grave. J'espère disputer le prochain match ou l'autre après», a-t-il dit après la rencontre. L'ex-international italien ne sait pas s'il doit blâmer la surface synthétique pour cette blessure, qui l'embêtait avant le match.

«Je ne sais pas si c'est en raison de la surface. Je me suis entraîné un mois sur une surface synthétique et j'ai joué deux matchs avant (samedi). Je ne sais pas.»

Schällibaum ne croyait pas non plus à une blessure grave, mais l'état de santé du défenseur sera réévalué au courant de la semaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

Impact de Montréal vs Toronto FC