NOUVELLES
16/03/2013 05:23 EDT | Actualisé 16/05/2013 05:12 EDT

Espagne/28e journée: le Real renverse la vapeur, la Real fait des étincelles

Le Real Madrid s'est imposé face à Majorque (5-2) grâce notamment à un doublé d'Higuain, tandis que la Real Sociedad, en grande forme, a battu Valladolid (4-1) pour se placer dans la course à la Ligue des champions, samedi lors de la 28e journée du Championnat d'Espagne.

Les Madrilènes, toujours 2e, reviennent provisoirement à 10 points du leader barcelonais et portent leur avance sur l'Atletico Madrid à 4 points, ces deux équipes comptant toutefois un match en moins.

Les Basques de la Real Sociedad ont pris à Malaga la 4e place, synonyme de C1, tandis que Valence se hisse lui au 5e rang grâce à son succès aux dépens du Betis Séville (3-0).

LE REAL EN MODE EXPRESS. Moins de dix minutes ont suffi au Real Madrid pour renverser la vapeur à domicile (5-2) face à un Majorque volontaire.

Les Madrilènes ont en fait offert deux visages: d'abord extrêmement négligents, dominés dans les airs, ils sont rentrés au vestiaire en étant menés 2-1 après deux buts de la tête signés Nsue (6) et Alfaro (21).

Mais après la pause, un Real transformé par les entrées en jeu d'Özil et Benzema, aux places de Morata et Arbeloa, est parvenu à redresser le tir en l'espace d'une poignée de minutes.

Ronaldo, qui avait mis beaucoup de temps à régler la mire en première période, remettait ainsi d'abord les siens à égalité d'un joli coup de tête (2-2, 52). Puis Modric, auteur d'un excellent match, réalisait le break d'une somptueuse frappe du droit qui finissait sa course dans la lucarne gauche d'Aouate (3-2, 54).

Enfin, Higuain, déjà buteur dans le premier acte (15), récidivait en se trouvant à la conclusion d'une belle action collective (4-2, 57). Tout cela en moins de dix minutes.

Après ce brusque réveil, les hommes de José Mourinho sombraient petit à petit dans leur torpeur, s'exposant à plusieurs contres de Majorque. Mais Xabi Alonso, entré en jeu, donnait un ultime coup de rein qui débouchait sur un dernier but de Benzema (5-2, 90+2).

LA REAL EN MODE CHAMPION. Après leur début de saison compliqué, les Basques sont actuellement irrésistibles. Confrontés à domicile à Valladolid, les hommes de Philippe Montanier ont signé un nouveau succès (4-1) qui les place ni plus ni moins qu'à la 4e place du championnat, synonyme de Ligue des champions la saison prochaine.

Malaga, 5e à trois points des Basques mais qui compte un match en moins, devra s'efforcer de suivre le rythme imposé par les compagnons de Griezmann.

Le jeune Français a été l'un des principaux artisans du succès des siens, signant un doublé samedi (33, 44). Agirretxe (39) et Xabi Prieto (48) ont complété le triomphe des locaux.

VALENCE A ONZE CONTRE DIX. Les Valenciens sont parvenus samedi à accrocher la 5e place en venant à bout du Betis (3-0), qui aura dû évoluer en infériorité numérique dès la 16e minute.

A ce moment du match, Soldado s'est en effet fait faucher par le défenseur sévillan Amaya alors qu'il partait seul au but. Autant l'exclusion était logique, autant le penalty, ne semblait pas se justifier, la faute se situant à la limite de la surface.

Soldado s'est lui-même chargé de transformer le penalty avant de devoir sortir pour une entorse à une cheville à la 51e, remplacé par Nelson Valdez. En seconde période, les Andalous, même réduits à dix, auraient d'abord pu égaliser sans un Diego Alves salvateur. Mais les hommes d'Ernesto Valverde ont ensuite su se mettre à l'abri grâce à deux autres buts en fin de match, l'un de Paulao contre son camp (85), l'autre de Jonas (90+2).

Un peu plus tôt dans la journée, Bilbao avait lui subi une rechute (1-0) sur le terrain de Getafe (1-0).

cle/mam