NOUVELLES
16/03/2013 08:57 EDT | Actualisé 16/05/2013 05:12 EDT

En Argentine, le futur pape s'était engagé à faire libérer un prêtre prisonnier

BERLIN - Un journal allemand dit avoir découvert une lettre vieille de plusieurs décennies dans laquelle le futur pape François s'engage à se battre pour la libération d'un autre prêtre qui avait été kidnappé par la junte argentine qui a détenu le pouvoir de 1976 à 1983.

L'hebdomadaire Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung affirme que Jorge Mario Bergoglio a écrit à la famille du prêtre Francisco Jalics en 1976 pour leur parler de ses tentatives d'obtenir la libération de ce dernier malgré le fait que les deux hommes avaient leurs différends.

Le journal publie dimanche un article qui cite le nouveau pape, alors que celui-ci écrit qu'il ferait «n'importe quoi» pour libérer M. Jalics.

Le prêtre autrefois prisonnier, qui a survécu au kidnapping, a émis une déclaration, vendredi, dans laquelle il affirme que le pape et lui-même se sont réconciliés il y a plusieurs années.