NOUVELLES
16/03/2013 04:17 EDT | Actualisé 16/05/2013 05:12 EDT

Allemagne - 26e journée: le Bayern à l'arraché, Dortmund facile

Trois jours après la qualification cauchemar contre Arsenal en C1, le Bayern Munich a balbutié samedi avant de s'imposer à Leverkusen (2-1), revanche sur la seule équipe l'ayant battu cette saison en Championnat d'Allemagne, pour conserver 20 points d'avance sur Dortmund.

Après cette 26e journée, le +Rekordmeister+ n'est plus qu'à deux victoires d'un 23e titre national après avoir subi deux saisons la domination de Dortmund. Large vainqueur à Fribourg (5-1), le Borussia en a profité pour prendre quatre longueurs d'avance sur Leverkusen dans la course à la place de dauphin.

UN "SUPER MARIO". En l'absence de Ribéry (blessé), Lahm, Müller, Kroos et Mandzukic au repos, l'équipe B du Bayern Munich n'a pas fait une énorme impression mais a assuré les trois points grâce à Gomez (37) et... un but contre son camp de Wolscheid (87). Le géant bavarois devra hausser son niveau de jeu en vue de la future double confrontation avec la Juventus Turin début avril en quarts de finale de la Ligue des champions.

"Super Mario" a profité de sa 10e titularisation de la saison pour mettre le Bayern sur la bonne voie avec son 7e but. Et quel but: contrôle de la poitrine, petit piqué pour éliminer Carbajal, crochet sur Boenisch et frappe croisée pour tromper Leno (1-0, 37). Mais une faute de marquage sur corner a bénéficié à Rolfes, seul au deuxième poteau, pour égaliser, le deuxième but encaissé à l'extérieur par le géant bavarois cette saison en championnat.

"Ce n'est jamais facile à Leverkusen. Et on a commis deux ou trois fautes en seconde période", a souligné le capitaine du jour Bastian Schweinsteiger, dont un coup franc en fin de match était détourné de l'épaule par Wolscheid pour tromper le pauvre Leno et offrir aux Bavarois leur 22e victoire en 26 journées.

Le Bayern n'avait pas gagné à Leverkusen depuis... 2008!

DORTMUND CARTONNE. Au lendemain d'un tirage au sort clément offrant Malaga en quarts de finale de la C1, Dortmund a fait parler son artillerie aux dépens de Fribourg après un début de match pourtant fébrile. Surpris par un but du Français Jonathan Schmid (28), Dortmund, privé de trois pièces importantes (Kehl, Bender et Hummels), a douté pendant 40 minutes avant de passer comme un rouleau compresseur sur la formation fribourgeoise.

Robert Lewandowski a sonné la charge en égalisant (41). Buteur pour le 8e match d'affilée en championnat, il établissait un nouveau record du club, tout en restant encore loin du record de Bundesliga détenu sur 14 matches par le "Bomber" bavarois Gerd Müller.

Nuri Sahin a ajouté son premier but (44) depuis son retour au BVB et le Polonais s'est offert ensuite son 19e but de la saison juste avant la pause (45+1) pour s'installer seul en tête du classement des artilleurs.

Après le doublé de Sahin (72), l'attaquant de Varsovie a fait étalage de ses qualités de dribbleur pour adresser un centre au cordeau sur lequel se jetait Leonardo Bittencourt, jeune talent de 19 ans de descendance brésilienne qui a rejoint l'écurie du BVB l'été dernier.

sg/mam