DIVERTISSEMENT
14/03/2013 04:16 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Dave Grohl, ex-Nirvana, défend internet au festival SXSW d'Austin (PHOTOS)

Dave Grohl arrives at a screening of his movie "Sound City" during the SXSW Film and Music Festival, on Wednesday, March 13, 2013 in Austin, Texas. (Photo by Jack Plunkett/Invision/AP Images)
AP
Dave Grohl arrives at a screening of his movie "Sound City" during the SXSW Film and Music Festival, on Wednesday, March 13, 2013 in Austin, Texas. (Photo by Jack Plunkett/Invision/AP Images)

Dave Grohl, ex-batteur de Nirvana et leader des Foo Fighters, une des stars les plus populaires du rock américain, a fait jeudi l'éloge des nouvelles technologies comme moyen de défendre l'indépendance des jeunes musiciens et de leur donner une voix.

"Aujourd'hui, plus que jamais, l'indépendance des musiciens a été permise par le progrès de la technologie, rendant plus facile pour tout jeune musicien inspiré de former un groupe, d'écrire ses chansons, d'enregistrer son propre disque, d'organiser ses concerts (...)", a-t-il dit dans le discours phare du grand festival South By South West (SXSW), à Austin, capitale du Texas.

Issu du milieu punk-rock, hostile à la toute-puissance des majors du disque, le musicien de 44 ans a un discours qui contraste avec l'inquiétude de cette industrie, dans laquelle il a pourtant très bien réussi.

Il a raconté, dans un silence respectueux, les lendemains difficiles qui ont suivi le suicide du leader de Nirvana Kurt Cobain, en 1994, alors que le groupe était en tête des ventes depuis l'explosion du grunge suscitée par l'album "Nevermind" en 1991.

Dave Grohl est alors retourné dans sa banlieue de Washington, s'est enfermé dans son sous-sol et a enregistré sur cassette ce qui devriendraient les premiers albums des Foo Fighters --dont le dernier disque a atteint la première place des ventes dans plusieurs pays.

"C'était de l'expérimentation et de la thérapie", a-t-il dit: "Il n'y avait pas de +c'est bien ou c'est pas bien+, parce que c'était à moi". Dave Grohl a défendu cette approche face à celle de la sélection des talents par des émissions de télé-réalité.

"Qui peut dire ce qu'est une bonne voix et ce qui n'en est pas une? +The Voice+?", a-t-il demandé, en référence à l'émission à succès où de jeunes chanteurs sont jugés par un jury de stars. "Vous imaginez Bob Dylan jouer +Blowin' in the wind+ devant Christina Aguilera?", l'une des juges du programme américan, a-t-il persiflé.

Dave Grohl n'était pas seulement à Austin pour louer les vertus d'internet pour se faire connaître comme musicien. Son documentaire "Sound City", sur le studio mythique du même nom coincé derrière les collines hollywoodiennes, où ont été enregistrés nombre de bijoux du rock'n'roll avec une technologie spécifique, est par ailleurs l'une des programmations en vue du festival. Il y jouera également jeudi avec d'autres rockeurs célèbres.

Le festival SXSW, consacré au cinéma, à la musique et aux nouvelles technologies, doit voir défiler plus de 2.000 groupes jusqu'à dimanche.

rom/lor/mdm

INOLTRE SU HUFFPOST

20 Marquee Artists At SXSW 2013