NOUVELLES
15/03/2013 01:46 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Un mortier découvert à Belfast, deux écoles évacuées

DUBLIN - Les autorités policières de l'Irlande du Nord ont découvert vendredi ce qui a toutes les apparences d'un mortier qui visait l'un des plus importants commissariats de Belfast.

Cette trouvaille survient alors que l'Armée républicaine irlandaise (IRA) semble cibler de plus en plus fréquemment les forces de sécurité britanniques.

Des dizaines de maisons ont été évacuées, deux écoles primaires ont été fermées et des funérailles ont dû être déplacées alors que les artificiers de l'armée britannique intervenaient sur la scène à l'aide de robots télécommandés afin d'inspecter le tube suspect.

Le Service de police de l'Irlande du Nord n'était pas encore en mesure d'annoncer s'il s'agissait d'un authentique mortier.

Personne n'a revendiqué son implication dans cette affaire. Des policiers et des politiciens ont cependant pointé du doigt la frange radicale de l'IRA, qui rejette le cessez-le-feu respecté depuis 1997 par la faction dominante de l'organisation, l'IRA provisoire.

Au cours des derniers mois, les militants radicaux de l'IRA ont ciblé à plusieurs reprises des véhicules et des commissariats de police à l'aide de mortiers s'apparentant à ceux qui étaient employés par l'IRA provisoire, mais sans succès.

PLUS:pc