NOUVELLES
15/03/2013 02:33 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Réjean Hébert confirme le plafonnement du remboursement des IPP à 55 cents

QUÉBEC - Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a confirmé vendredi que le remboursement des médicaments connus sous le nom de IPP sera plafonné à 0,55 $ par comprimé à compter du 1er octobre prochain.

Les IPP, ou inhibiteurs de la pompe à protons, sont utilisés dans le traitement de certains troubles gastro-intestinaux, tels le reflux ou les ulcères.

Le médicament d'origine le plus connu dans cette catégorie, le Nexium, se vend beaucoup plus cher, soit plus de 2 $ le comprimé.

La majorité des versions génériques se vendent toutefois autour de 55 cents.

Les IPP comptent parmi les dix médicaments les plus prescrits au Québec et, selon l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS), les différents IPP sont cliniquement équivalents et tout aussi efficaces.

Dans un communiqué, le ministre Hébert souligne qu'en favorisant le recours aux versions génériques, «les nouvelles règles de remboursement devraient engendrer des économies annuelles de l'ordre de 35 millions de dollars».

Les personnes qui choisiront de conserver las version d'origine du médicament après le 1er octobre devront payer la différence de coût de leur poche.

Le ministre souligne qu'il a délibérément choisi d'annoncer la mesure six mois d'avance afin de donner le temps aux patients, pharmaciens et médecins de s'ajuster en conséquence.