NOUVELLES
15/03/2013 11:56 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Le salaire du pdg de Ford chute de 29 pour cent, à 20,95 millions $ US

DEARBORN, États-Unis - La rémunération du président du constructeur automobile américain Ford, Alan Mulally, a chuté de 29 pour cent en 2012, pour s'établir à 20,95 millions $ US. Le conseil d'administration a évalué les profits réalisés en Amérique du Nord et les améliorations apportées à la qualité des véhicules par rapport aux fortes pertes en Europe et aux pertes de marché aux États-Unis et ailleurs.

Ford a dévoilé le salaire de son patron vendredi dans un rapport annuel remis au gouvernement américain.

Le salaire de base de M. Mulally s'élève à 2 millions $ US, soit le même montant qu'en 2011. Son boni a toutefois fondu de 27 pour cent, à 1,3 million $ US, et la valeur des actions reçues a diminué de moitié, à 6,8 millions $ US.

Il a également obtenu 7,5 millions $ US en options d'achat d'actions, tout comme en 2011. Le montant boni reçu en vertu du programme de Ford pour ses dirigeants a maigri de 28 pour cent, à 2,6 millions $ US.

M. Mullaly a également reçu 680 809 $ US en autres avantages, y compris l'utilisation d'un avion privé, ainsi que des dépenses pour son logement et sa sécurité. Le tout est en légère progression depuis 2011.

Si Ford a rapporté des profits de 8 milliards $ US avant impôts en Amérique du Nord, pour l'année 2012, les bénéfices totaux ont chuté de 300 millions $ US, à 5,66 milliards $ US, principalement en raison d'une perte de 1,75 milliard $ US en Europe.

Le conseil d'administration de l'entreprise a également abaissé le salaire de M. Mulally et d'autres dirigeants en raison du fait que Ford n'a pas atteint ses objectifs en matière de parts de marché dans l'une ou l'autre de ses régions mondiales.