NOUVELLES
15/03/2013 04:14 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

La malnutrition chronique touche près de 30 pour cent des enfants nord-coréens

PYONGYANG, Corée du Nord - Environ 28 pour cent des enfants de la Corée du Nord souffrent de malnutrition chronique, et les deux tiers des quelque 24 millions d'habitants du pays ignorent où ils trouveront leur prochain repas, selon les Nations unies.

Le rapport déposé vendredi par l'organisation internationale témoigne de l'ampleur de la tâche qui attend le nouveau leader nord-coréen, Kim Jong-un, surtout en ce qui a trait aux enjeux nationaux.

Une équipe du bureau des Nations unies de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), qui s'est rendue en Corée du Nord pour faire son enquête, a déterminé que 2,8 millions de Nord-Coréens éprouvaient le «besoin constant d'aide alimentaire» et qu'environ quatre pour cent des enfants souffraient de malnutrition sévère.

L'aide humanitaire acheminée à la Corée du Nord devrait ainsi être neutre et impartiale et non dépendre de la situation politique, soutient-on dans le document.

Les envoyés spéciaux des Nations unies ont également découvert que les structures de soutien à la population étaient en lamentable état sous la troisième génération du leadership de la famille Kim.

Les fournitures et l'équipement médicaux sont «inadéquats», les systèmes de chauffage et d'aqueduc nécessitent des réparations, et les infrastructures scolaires se détériorent rapidement, dit le rapport.

En raison de la superficie limitée de ses terres arables, des rudes conditions climatiques qui prévalent au pays et des fréquentes pénuries d'équipement et d'essence, la Corée du Nord peine depuis des décennies à nourrir convenablement ses 24 millions d'habitants. Et l'isolement du régime ne fait qu'empirer la situation.

Lorsqu'il a pris le pouvoir, en décembre 2011, Kim Jong-un avait promis de faire de la croissance économique une priorité et s'était engagé à améliorer les conditions de vie des Nord-Coréens.