NOUVELLES
15/03/2013 04:56 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

La Bourse de Toronto progresse malgré le recul des indices de Wall Street

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de vendredi en hausse, aidée par les titres miniers et énergétiques, tandis que les marchés américains ont délaissé leur enthousiasme des dernières séances.

L'indice composé S&P/TSX a terminé en hausse de 30,12 points à 12 830,03 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a avancé de 4,54 points à 1116,61 points.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,29 cent US à 98,11 cents US, après avoir grimpé plus tôt dans la journée jusqu'à 98,22 cents US, un sommet pour les trois dernières semaines.

Après avoir établi huit sommets historiques de clôture consécutifs, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité vendredi après la publication de données économiques mitigées. Elle a cédé 25,03 points à 14 514,11 points.

L'indice composé du Nasdaq a reculé de 9,86 points à 3249,07 points et l'indice élargi S&P 500 a glissé de 2,53 points à 1560,70 points.

«La séquence aux États-Unis a été assez intense. Mais tôt ou tard, il faut que (les marchés) connaissent une journée de baisse», a observé Colin Cieszynski, analyste du marché chez CMC Markets Canada.

«Nous en sommes au point où certaines personnes ne cherchaient qu'une excuse pour prendre leurs profits parce que nous avons connu une telle séquence ces quelques derniers jours.»

Du côté des matières premières, le cours du pétrole brut a crû vendredi de 42 cents US à 93,45 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, ce qui a aidé le secteur torontois de l'énergie à prendre 1,1 pour cent.

Les actions du groupes des télécommunications ont progressé dans l'ensemble de 0,4 pour cent, le titre de BCE ayant notamment pris 3 cents à 46,74 $.

Le secteur de la finance a aussi progressé, avec un gain de 0,1 pour cent. La Banque Scotia (TSX:BNS) a indiqué vendredi que sa coentreprise de fonds communs avec la Banque de Pékin avait obtenu le feu vert des autorités réglementaires pour pouvoir exercer ses activités en Chine. Son action s'est adjugée 20 cents à 60,33 $.

Le titre de la Banque Royale (TSX:RY) a échappé 16 cents à 61,43 $, tandis que celui de la Financière Manuvie (TSX:MFC) a gagné 5 cents à 15,48 $.

Aux États-Unis, une hausse des prix de l'essence a fait grimper les dépenses en février. Le département américain du Travail a indiqué que les prix à la consommation avaient progressé de 0,7 pour cent le mois dernier par rapport au mois de janvier, en données désaisonnalisées. Il s'agit de leur plus forte croissance depuis juin 2009. Les trois quarts de cette hausse sont attribuables au bond de 9,1 pour cent des prix de l'essence.

L'inquiétude au sujet de l'inflation a fait grimper le prix du lingot d'or, lequel a gagné 1,90 $ US à 1592,60 $ US l'once à New York.

Le cours du cuivre a pour sa part effacé 2 cents US à 3,52 $ US la livre.