NOUVELLES
15/03/2013 05:10 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Deux ans de lutte en Syrie

« Deux ans de sacrifices vers la victoire », tel est le slogan que scanderont les opposants au régime du président syrien Bachar Al-Assad, vendredi, alors que de nombreuses manifestations sont prévues dans le cadre du deuxième anniversaire du soulèvement.

En mars 2011, des milliers de Syriens entamaient un mouvement de contestation contre le régime, imitant notamment les Égyptiens et les Tunisiens, qui avaient réussi à faire tomber leur dirigeant dans les semaines précédentes.

Toutefois, les manifestations se sont vite transformées en affrontements sanglants entre opposants au régime et forces gouvernementales. Selon l'ONU, le conflit a fait plus de 70 000 morts depuis deux ans. Plus d'un million de Syriens ont aussi fui leur résidence.

Les efforts de médiation se sont également avérés vains jusqu'à présent. Le clan Al-Assad, aidé de son allié russe, refuse de quitter le pouvoir alors que les puissances occidentales tentent de négocier une sortie de crise politique.

Pas de répit

Des villages situés aux abords du Liban et dans la province de Homs ont été la cible de violentes attaques dans la nuit de jeudi à vendredi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Une trentaine de combattants auraient été tués.

La frontière entre le Liban et la Syrie semble de plus en plus à risque. Le régime syrien menace de frapper le Liban puisqu'il soupçonne que des « bandes armées » proches des rebelles pénètrent son territoire à cet endroit.

La Croix-Rouge libanaise rapporte aussi, vendredi matin, la mort de neuf réfugiés syriens lors d'un accident de la route impliquant un autobus.