NOUVELLES
15/03/2013 03:35 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Complot contre des synagogues de New York: un Algérien écope de 10 ans de prison

NEW YORK, États-Unis - Un homme d'origine algérienne a été condamné à 10 ans derrière les barreaux, vendredi, après avoir été reconnu coupable d'avoir fomenté une attaque contre des synagogues de New York.

Les avocats d'Ahmed Ferhani ont néanmoins continué à plaider que leur client a été manipulé par un infiltrateur de la police et qu'il n'avait jamais eu l'intention de perpétrer de telles attaques.

L'homme de 28 ans a plaidé coupable en décembre à des accusations de terrorisme afin d'éviter le risque de passer des décennies sous les verrous.

Ses avocats reconnaissent qu'il a acheté des fusils, des munitions et une grenade à tête inerte à l'issue d'une opération policière élaborée.

De leur côté, les enquêteurs détiennent un enregistrement dans lequel on entend Ahmed Ferhani proférer des messages haineux sur les juifs et discuter d'attaques visant les lieux de culte.

Mais l'homme et ses avocats soutiennent que sa véritable intention était de vendre les armes sur le marché noir puisqu'il avait besoin d'argent. Les enregistrements de la police contiennent des extraits où l'Algérien parle d'acheteurs et spécule au sujet de l'argent qu'il pourrait amasser.

«Ceci, votre honneur, était un crime relié à des armes, par un crime de terrorisme», a dit son avocat Lamis Deek au juge.

Lors de son audience de détermination de la peine, Ahmed Ferhani a présenté ses excuses à ses parents qui, selon lui, lui ont appris à faire preuve de respect envers les gens, peu importe leur ethnie, leur religion ou leur orientation sexuelle.