NOUVELLES
15/03/2013 12:25 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Cinq personnes sont condamnées pour fraude dans un stratagème à la «Argo»

LONDRES - Le titre en disait long.

D'une certaine manière, «A Landscape of Lies» — pouvant se traduire par Une vaste étendue de mensonges — était un film indépendant typique, avec un budget serré, une distribution méconnue et un prix reçu d'un festival de film américain.

Toutefois, il avait été créé uniquement pour dissimuler une énorme fraude fiscale.

Cinq personnes au Royaume-Uni font face à des peines de prison, après avoir été condamnées cette semaine de tentative d'escroquer le gouvernement de 2,8 millions de livres (environ 4,3 millions $ CAN) dans un stratagème de fausse production cinématographique rappelant le coeur du film oscarisé «Argo» — sans le sauvetage héroïque des otages.

Les procureurs et les agences du revenu ont indiqué que les fraudeurs avaient prétendu produire un film au Royaume-Uni, avec des acteurs de premier plan non identifiés et un budget de 19 millions de livres fourni par une entreprise jordanienne.

En fait, selon les autorités, le projet était une imposture, destinée à obtenir près de 1,5 million de livres en taxes pour du travail n'ayant pas été accompli, de même que 1,3 million de livres en vertu d'un programme gouvernemental permettant aux cinéastes de réclamer jusqu'à 25 pour cent de leurs dépenses en crédits d'impôts.

Une agence de revenu a indiqué que les producteurs avaient soumis des documents et avaient déjà reçu 1,7 million de livres avant que des vérifications ne montrent «que le travail n'avait pas été accompli et que la plupart des prétendus fournisseurs et studios n'avaient jamais entendu parler de l'équipe».

Les soi-disant producteurs avaient été arrêtés sous des soupçons de fraude fiscale en avril 2011 — et avaient décidé que leur meilleure chance d'éviter des accusations criminelles était de laisser croire à la production d'un film.