NOUVELLES
15/03/2013 10:41 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

Alexandre Bilodeau savoure la victoire à la Coupe du monde des bosses à Äre

ÄRE, Suède - Alexandre Bilodeau a savouré sa première victoire de la saison sur le circuit de la Coupe du monde dans l'épreuve individuelle des bosses, profitant d'une rare erreur de son coéquipier Mikaël Kinsbury.

Bilodeau, de Rosemère, s'est imposé grâce à un score de 26,24 points en super finale, devant l’Américain Patrick Deneen (25,13) et Kingsbury (25,00).

Le champion olympique n'a toutefois pas eu la tâche facile pour l'emporter.

«Le parcours est extraordinaire mais il pose certains défis, a-t-il reconnu. J’ai commis une petite erreur lors ma première finale et une autre en super finale. J’ai vraiment dû ouvrir les gaz pour me ramener dans la course, et les juges ont décidé que c’était suffisant pour la victoire.»

Kingsbury, de Deux-Montagnes, couronné champion du monde de la spécialité la semaine dernière, a éprouvé des difficultés à la réception de son deuxième saut — un périlleux arrière avec trois vrilles — et il a été mis en échec pour la première fois de la saison dans une épreuve individuelle des bosses.

«Je suis en pleine forme et j’ai très bien skié toute la semaine, a déclaré Kingsbury. Et même aujourd’hui, je me sentais en pleine possession de mes moyens. Mais cette petite erreur m’a coûté cher et je suis vraiment déçu de la réception de mon deuxième saut, surtout que c’est arrivé en super finale, là où ça compte vraiment.

«Demain (samedi), je me promets bien de ne rien laisser sur la piste et de skier ultra rapide lors des bosses en parallèle.»

Malgré cette troisième place, Kingsbury conserve le maillot jaune du meneur, devant Bilodeau.

Philippe Marquis, de Québec, s'est classé septième.

Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, a fini au 17e rang des qualifications. Simon Pouliot-Cavanagh, de Québec, a pris le 22e rang et Cédric Rochon, de Saint-Sauveur, a terminé au 56e rang.

Chez les dames, la victoire est allée à l'Américaine Heather McPhie. Elle a devancé sa compatriote Eliza Outtrim et la Kazakhe Yulia Galysheva.

Les Montréalaises Chloé et Justine Dufour-Lapointe se sont classées respectivement quatrième et cinquième.

«Je pense que je peux aller un peu plus vite, a expliqué Chloé. Je suis très satisfaite de ma technique, de mon ski et de mes sauts… Je pense que c’est simplement mon chrono qui a besoin d'être amélioré, et je travaillerai là-dessus en vue de l’épreuve de demain.»

Même si elle n'a pas réussi à monter sur le podium, Justine a ravi le dossard jaune de la meneuse de la Coupe du monde à l’Américaine Hannah Kearney.

Trois autres Canadiennes ont accédé à la première finale regroupant les 16 meilleures, mais leur parcours s'est arrêté là. Maxime Dufour-Lapointe s'est classée septième, la Britanno-Colombienne Andi Naude 11e et Audrey Robichaud, de Québec, 12e.

L'Albertaine Chelsea Henitiuk a pris le 18e rang.