NOUVELLES
15/03/2013 01:09 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Affaire Magnotta: le défilé des témoins se poursuit

La Couronne a continué de faire défiler ses témoins à l'enquête préliminaire du présumé meurtrier Luka Rocco Magnotta, vendredi au palais de justice de Montréal.

Une policière impliquée dans l'enquête, le concierge et le responsable de l'immeuble où habitait Magnotta ont livré leur témoignage. Comme la majorité des enquêtes préliminaires, ces témoignages sont frappés d'une ordonnance de non-publication. Radio-Canada et les autres médias sont donc autorisés à assister aux audiences, mais pas à en relater le contenu.

Les accusations portées contre Luka Rocco Magnotta :

  • Meurtre prémédité
  • Outrage à un cadavre
  • Production et diffusion de matériel obscène
  • Utilisation de la poste pour envoyer du matériel obscène
  • Harcèlement contre le premier ministre Stephen Harper
  • Harcèlement contre des députés de la Chambre des communes

Magnotta a plaidé non coupable à l'ensemble de ces accusations lors de sa première comparution, en juin dernier. L'Ontarien de 30 ans aurait tué et démembré sa victime, dont les restes ont été découverts dans des colis envoyés par la poste. Il a été arrêté le 4 juin 2012 dans un cybercafé à Berlin, en Allemagne, après une chasse à l'homme de plusieurs jours, avant d'être rapatrié au Canada.