NOUVELLES
15/03/2013 11:14 EDT | Actualisé 15/05/2013 05:12 EDT

2012 a contribué au surendettement des Canadiens

Le niveau d'endettement des ménages canadiens a augmenté de 5,5 % en 2012. Le ratio de la dette des ménages, soit le crédit par rapport au revenu disponible, se situe maintenant à près de 165 %, d'après des données divulguées vendredi par Statistique Canada.

Au total, la dette hypothécaire des ménages a atteint 1,1 billion de dollars à la fin de 2012, et la dette de crédit à la consommation, 477 milliards.

Selon la Banque TD, cette augmentation est encourageante, puisqu'elle est la plus petite hausse de l'endettement à être enregistrée depuis 2002 chez les ménages canadiens. L'institution pense que l'endettement devrait continuer à augmenter, bien que proportionnellement à la hausse des revenus, ce qui devrait garder le ratio de la dette stable.

Conséquemment à l'endettement des Canadiens, la valeur nette des ménages par habitant s'est accrue en 2012, pour atteindre 199 700 $.

Quant à la valeur nette nationale, elle était de 6,9 billions de dollars à la fin de 2012, ce qui représente une valeur de 195 900 $ par habitant.

Lors du dernier trimestre de l'année financière, la valeur nette nationale a augmenté de 1 %, entre autres en raison de l'épargne nationale, en grande majorité de l'épargne du secteur des sociétés, des prix plus élevés de nombreux actifs et de la réduction de la dette extérieure nette du Canada.