NOUVELLES
14/03/2013 03:07 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

USA: la Chine "torture" son peuple, dit l'étoile montante républicaine Rubio

Le populaire sénateur républicain Marco Rubio s'en est pris frontalement à la Chine qu'il a accusée de "torturer" ses citoyens, jeudi près de Washington.

"L'Etat chinois force et torture les gens jusqu'à obtenir des confessions", a lancé dans un discours Marco Rubio, 41 ans, l'une des personnalités les plus en vue du parti républicain depuis la défaite présidentielle de novembre.

"L'Etat chinois a une politique de naissance coercitive, ce qui signifie que dans certains cas ils forcent des avortements et des stérilisations. L'Etat chinois utilise le travail forcé, voilà ce qu'ils font à leur propre peuple", a-t-il lancé à la conférence annuelle des conservateurs américains, CPAC, un énorme rassemblement du mouvement qui sert aussi de test de popularité pour les prétendants républicains à la Maison Blanche en 2016.

M. Rubio a prévenu que la suprématie américaine était de plus en plus menacée par la Chine. "Voulons-nous que ce pays soit le plus puissant du monde? Voulons-nous que ce soit la voix la plus forte de cette planète?"

La Chine restreint l'accès à internet, emprisonne les gens "sans recours" et force les autres Etats à expulser les Chinois qui se seraient exilés, a-t-il affirmé.

Marco Rubio avait été choisi pour donner la réponse officielle du parti républicain au discours sur l'état de l'Union de Barack Obama, le 12 février, et faisait partie des hommes politiques un temps considéré par Mitt Romney pour devenir le candidat à la vice-présidence en 2012.

Il a été élu au Sénat en novembre 2010.

mlm/ico/bdx