NOUVELLES
14/03/2013 02:10 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Pétrole: Washington gèle les avoirs d'un Grec soupçonné d'aider l'Iran

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi le gel des avoirs d'un homme d'affaires grec qu'ils accusent d'avoir monté un réseau de sociétés écran pour permettre à l'Iran de contourner les sanctions américaines en vendant son pétrole à l'étranger.

Ces sanctions visent Dimitris Cambis, président de la société de transport maritime Impire Shipping Limited, indique le département du Trésor dans un communiqué.

Selon le ministère, cette entreprise a été créée, "de concert avec plusieurs sociétés écran, pour acheter des pétroliers tout en masquant le fait que ces vaisseaux étaient achetés pour le compte" de l'Etat iranien.

L'Impire Shipping Limited et neuf autres sociétés de transport maritime immatriculées en Grèce et présumées participer au réseau de M. Cambis ont également été ajoutées à la liste noire du Trésor, de même que quatre sociétés enregistrées aux Emirats arabes unis, ajoute le communiqué.

Ces sociétés font ainsi l'objet des même sanctions que M. Cambis: les avoirs qu'elles pourraient détenir aux Etats-Unis sont gelés et tout ressortissant américain qui viendrait à commercer avec elles s'expose désormais à des poursuites pénales

Le Trésor donne aussi le nom de huit vaisseaux immatriculés au Panama et au Liberia et qui seraient utilisés par le réseau, tombant ainsi sous le coup des sanctions américaines.

mj/lor