NOUVELLES
14/03/2013 05:21 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Les titres miniers et énergétiques font grimper la Bourse de Toronto

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, jeudi, dans une séance marquée par la progression des titres miniers et énergétiques et des prix de matières premières en hausse.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 55,80 points, à 12 799,91, alors qu'il a récupéré une partie de la perte de 134 points subie mercredi. La Bourse de croissance TSX a quant à elle clôturé à 1112,61 points, en baisse de 2,76 points.

Le dollar canadien a avancé de 0,48 cent US, à 97,82 cents US.

Les indices américains ont également réalisé des gains. La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a connu une dixième séance consécutive de progression, alors que les données sur l'assurance-emploi aux États-Unis ont suscité l'espoir de voir se poursuivre la solide reprise du marché de l'emploi observée depuis le début de l'année.

Le Dow Jones a gagné 83,86 points et clôturé à 14 539,14 points, après qu'il eut été annoncé que moins d'Américains avaient réclamé des indemnités de chômage la semaine dernière, ce qui a permis de faire chuter à son niveau le moins élevé en cinq ans la moyenne sur quatre semaines des demandes hebdomadaires au cours du dernier mois.

Le département américain du Travail a fait savoir jeudi que les demandes d'assurance-emploi avaient chuté la semaine dernière de 10 000, à un taux désaisonnalisé de 332 000. Cela a fait baisser la moyenne sur quatre semaines à 346 750, soit le plus bas niveau depuis mars 2008, quelques mois après le début de la récession.

L'indice composé du Nasdaq a augmenté de 13,81 points, à 3258,93 points, tandis que l'indice de référence S&P 500 a avancé de 8,71 points, à 1563,23 points.

Les opérateurs de marché ont porté une attention particulière au S&P 500, qui s'est approché de son niveau de clôture le plus élevé, 1565 points.

La solide performance du mois de mars poursuit la reprise engagée au début de l'année, après que les politiciens américains eurent empêché l'économie de tomber dans le précipice fiscal. Les rendements plus élevés ont depuis été soutenus par l'assurance donnée par la Réserve fédérale des États-Unis qu'elle poursuivrait ses programmes visant à stimuler l'économie, de solides résultats au quatrième trimestre, les gains constants de l'emploi, de même que l'amélioration du secteur américain de l'habitation.

En conséquence, le Dow Jones a progressé de 10 pour cent en seulement deux mois et demi, les investisseurs du monde entier investissant de plus en plus d'argent dans les marchés américains.

Le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en avril s'est établi jeudi à 93,03 $ US, en hausse de 51 cents US, à la Bourse des matières premières de New York.

L'or a gagné 2,30 $, à 1590,70 $ US l'once, tandis que le cuivre a avancé d'un cent, à 3,54 $ US la livre.