NOUVELLES
14/03/2013 12:40 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Le FMI estime avoir des relations "actives" avec le Venezuela

Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé jeudi avoir des relations "actives" avec le Venezuela, qui refuse pourtant toute évaluation de son économie par le Fonds depuis plus de sept ans.

"Nous avons des relations actives avec le Venezuela", a déclaré un porte-parole du Fonds, William Murray, interrogé sur la possibilité que la mort d'Hugo Chavez permette un réchauffement des relations avec ce pays.

Décédé le 5 mars, le président vénézuélien était un farouche critique du FMI, qu'il accusait d'être un "mécanisme aux mains de l'impérialisme nord-américain".

De son côté, l'institution de Washington avait proposé son soutien financier à un éphémère gouvernement issu d'un coup d'Etat raté contre M. Chavez en avril 2002.

Le Venezuela refuse depuis plus de sept ans les évaluations économiques annuelles que le Fonds mène auprès de ses Etats membres mais n'a toutefois jamais mis à exécution sa menace de quitter l'instituton.

"Je tiens à vous rappeler que le Venezuela compte un représentant dans notre conseil d'administration", a souligné M. Murray.

Le Venezuelien Jose Rojas est un des 24 membres du conseil d'administration du Fonds, qui représente ses 188 Etats membres.

jt/bdx